Universidad del Pacifico, Lima

L’Université du Pacifique a été fondée le 28 Février, 1962 par un groupe d’hommes d’affaires intéressés par la promotion de l’enseignement supérieur afin d’éduquer la jeunesse et de contribuer au développement du pays. Cet établissement privé accueil environ 3000 étudiants.

Fiche d’information 2022.

Brochure programme d’échange à Universidad del Pacifico.

Présentation foire internationale – Universidad del Pacifico

Vous désirez plus d’informations? Consultez la fiche complète :
Universidad del Pacifico, Lima

Facebook

Twitter

YouTube

7 commentaires

  1. Malgré le covid, l’accueil a été top. Il y une asso d’étudiants qui s’occupe d’organiser des activités et des soirées assez régulièrement donc hyper bien pour rencontrer du monde. Les gens là-bas sont vraiment adorables donc nickel de ce côté-là.

    Je suis un peu mitigé du point de vue académique, je pense qu’il y a des avantages et des inconvénients. Je trouve que les cours sont globalement intéressants et puis y’a pas mal de diversité donc on peut vraiment découvrir de nouvelles choses. Par contre, je trouve que la méthodologie est un peu ennuyante, surtout en échange, parce qu’en soit la difficulté n’est pas très élevé par rapport à HEC mais il faut rendre quasiment à chaque cours des travaux ou faire des présentations donc au bout d’un moment, c’est gonflant.

    Ça, je peux pas vraiment dire parce que mon échange était en ligne en tout cas de dehors, elle a l’air nickel lol. Sinon, pour la localisation c’est un peu excentré des quartiers sympas mais en transport, ça se fait.

    Il faut chercher un peu pour avoir des bons appartements et je vous conseille d’y aller avant pour voir mais y’a beaucoup de maisons d’étudiants vraiment cool où on peut rencontrer du monde dans les quartiers où y’a le plus d’ambiance et pour vraiment pas cher si on compare à Montréal.

    Un des point forts du Pérou, c’est que ça coute vraiment pas cher sur place. Les bons/beaux restaurants coutent rarement au-dessus de 12-13$ environ. Pour se déplacer autour de Lima, je pense que pour des trajets de bus de 3-4heures c’était entre 8 et 9$ puis y’a vraiment des endroits tops à voir. On peut dormir en auberge entre 5 et 10$ la nuit en fonction de là où on est donc vraiment pas cher.

    Top, j’ai vraiment adoré Lima et le Pérou. Y’a vraiment beaucoup d’étrangers qui viennent et les locaux sont adorables donc on peut vraiment rencontrer du beau monde. on pense pas comme ça forcément mais le Pérou, c’est hyper varié comme pays en termes de paysages, y’a la mer, la montagne, le désert, la jungle, les canyons donc vraiment de quoi s’amuser et de voir de nouvelles choses.

  2. Pas d’accueil à l’aéroport. Le comité d’accueil s’arrange pour faire l’accueil une fois arrivé à Lima. On est mis en contact avec un « buddy » qui s’assure de répondre à toutes nos questions! Les activités organisées pour l’accueil sont vraiment cool! Malheureusement, à cause du covid-19, nous n’avons pu profiter que des activités durant la semaine d’accueil.

    Durant mon échange, c’était la première fois que l’université donnait des cours en ligne. Pour les cours que j’ai choisi, il y avait beaucoup de petits travaux de groupes, en plus des travaux de session. Ce qui est très différent pour nous, c’est que la matière est donnée jusqu’au dernier cours et on n’a pas de semaine pour étudier. Toutefois, les travaux que nous faisons tout au long de la session servent de matière à l’examen Les professeurs sont très serviables et compréhensifs. Il était possible de leur poser des questions en tout temps et les réponses étaient assez rapides. S’ils voyaient qu’on avait de la misère à s’exprimer, il était possible de parler en anglais, même si c’était un cours en espagnol. La plateforme en ligne n’était pas très fiable. Encore une fois, c’était la première fois qu’on donnait des cours en ligne, donc j’imagine que ça va changer.

    Je ne peux pas donner d’avis sur ça vu que le campus a été fermé à cause du covid-19 dès la première journée de cours. Le campus est divisé en 3 bâtiments. Il y a une grande cafétéria et un gym gratuit. Des cours parascolaire étaient donnés, à chaque semaine ils offraient des cours en ligne durant le confinement. La location est très centrale par rapport à Lima! Toutefois, un peu loin des quartiers touristiques comme Miraflores ou Barranco.

    On nous fournit une liste d’hébergement recommandés avant notre départ. Le coût n’est pas trop élevé, environ 700 US$ pour une chambre dans une résidence à deux coins de rues de l’université. La résidence comprenait tout! Les autres étudiants venaient presque tous étudier à l’UP. Je recommenderais définitivement d’aller en résidence!

    La nourriture ne coûte pas cher du tout. Une table d’hôte coûte environ 3-5$. Il y a des restaurants partout. L’épicerie revenait à environ 30$ par semaine. Par contre, il est beaucoup moins cher de faire son épicerie aux marchés publics.

    En général, j’ai bien aimé le temps que j’ai pu passer à Lima. Malheureusement, je n’ai pas pu vivre tout ce que l’université avait à offrir. Je recommande quand même fortement cet échange! Les gens ont été super accueillants et il y a plein d’activités organisés pour nous qui venons en échange!

  3. C’est une association étudiante qui s’occupe de l’intégration, possibilité d’avoir un parrain tout le long du semestre. Je conseille de bien arrivé pour les intégrations qui permettent de rencontré les autres étudiants en échange. Je ne sais pas comment se passe la suite des intégrations et si il y a des rencontres avec des étudiants locaux puisque mes intégrations ont été arrêtées à cause de la pandémie de la COVID.

    La charge de travail est sensiblement similaire de celle d’HEC avec des travaux de groupes dans chaque matière. Pendant la COVID tout les cours ont pu être maintenu à distance et se dérouler sans problème. Les professeurs sont très compréhensifs des étudiants en échange et certains acceptent des réponses en anglais même dans les cours en espagnol ce qui peut vous pousser à prendre un cours en espagnol pour progresser même si vous ne vous sentez pas très à l’aise. Un gros bémol cependant a été qu’aucune accommodation n’a été faite pour les étudiants en échange pendant la COVID et nous avions des cours au milieu de la nuit pour nous ce qui a énormément compliqué nos apprentissages.

    Je ne peux pas en juger je ne suis allé qu’une seule fois dans les locaux pour une présentation avant le confinement du pays.

    Il n’y a pas de résidence universitaire, cependant en venant une semaine à l’avance je n’ai eu aucun mal à trouver un logement. Les maisons d’étudiants sont aussi très populaires et on peut les trouver sur internet.

    La vie de manière générale est très peu chère.

    Difficile d’apprécier l’échange pendant la pandémie, impossible de voyager ou rencontrer des locaux, une fois revenu en Europe les cours tombait au milieu de la nuit et m’empêcher de faire quoi que ce soit même une fois le confinement levé.

  4. Le comite d’accueil BBUP est incroyable. De nombreuse activités (sports, soirees, voyages, bénévolat, cuisine, culture …) sont organisées, à très faible coût.
    Un parrain vous sera aussi attribué et vous aidera à naviguer les premières semaines dans ce pays étranger.
    Il y avait énormément de potentiel pour passer un semestre exceptionnel, mais qui fut malheureusement arrêté après peu de temps sur place à cause du COVID.

    Les professeurs sont tous très attentifs à leurs élèves et indulgents pour les étudiants étrangers ne parlant pas espagnol couramment. Ayant suivit les cours à distance, je ne peux pas témoigner de la dynamique en classe.
    La charge de travail était raisonnable et les cours n’étaient pas très compliqués.

    Le campus est très moderne et végétal, avec de nombreux cafés et espaces de travail.
    La sécurité est là en permanence pour surveiller les allés et retour de chacun.
    Le campus est dans la ville mais pas dans le centre.

    Très facile de trouver un logement. J’étais dans une casa étudiantes avec 13 autres étudiants internationaux (ce type de résidence indépendante de l’université est très commune), idéal pour faire des rencontres.
    Il vaut mieux habiter dans le centre ville (Miraflores, Barranco) et prendre le bus pour aller à l’université, comme cela votre hébergement sera à deux pas de la mer!

    Compter 350$ USD pour un logement en casa étudiante dans le centre, avec possibilité de trouver moins cher si l’on est pas regardant sur la modernité.
    Le prix des fruits et légumes est très bas, mais tous
    les produits importés coûtent cher.
    Cela revient souvent moins cher d’aller au restaurant que d’acheter de quoi se préparer à manger.
    Voyages très abordables, soirées aussi.

    Cet échange avait beaucoup de potentiel, quel dommage d’avoir su rentrer si tôt!
    Je recommande cette destination à tous, vous serez bien accueillis et aurez la possibilité de voyager énormément dans le pays et le continent.
    (Beaucoup d’étudiants étrangers sont français (60%) donc pour l’expérience internationale, mieux vaut essayer de se lier avec les locaux!)

  5. Je ne pense pas qu’il y avait un accueil à l’aéroport organisé par l’université. Mais sinon, une fois sur place, des étudiants super sympa vont s’occuper de toi! Comité d’accueil, visite, voyages organisés, soirées, activités sportives/humanitaires proposées…

    La qualité de l’enseignement n’est pas la même qu’au Canada, c’est vraiment plus cool la-bas, tu n’auras pas besoin d’étudier beaucoup et tu auras même bien le temps de voyager! C’est le même principe qu’à HEC, tu choisis tes cours et tu auras seulement 15h de cours donc tu peux t’arranger pour tout mettre sur 2 ou 3 jours et profiter de la beauté de ce pays et découvrir son incroyable culture 🙂

    L’université est pas trop grande donc tu ne pourras t’y perdre. Elle est située dans un quartier sympa, où il y a pas mal d’endroits pour manger pour pas cher! Accessible en bus très facilement 🙂

    Les loyers sont clairement moins cher qu’à Montréal. Le plus simple et le mieux pour vivre l’expérience pleinement c’est de se mettre dans des « casas », des maisons de 6 à 12 personnes et tu vivras avec étudiants du monde entier. Les meilleurs quartiers (et les moins dangereux) sont Microflores et Barranco. Le quartier de l’université San Isidro est sympa mais peut craindre la nuit.

    Tu seras riche là-bas! Tu mangeras pour 3,50 dollars le meilleur repas de ta vie, cuisiné par des petites mamies péruviennes. Bien culturel quoi! Tu trouveras tout ce qu’il te faut pour manger comme chez toi dans les supermarchés.

    Si tu n’aimes pas les nuages, viens en échange à la session d’hiver (en janvier) parce que sinon tu ne verras pas le soleil. C’est ce qui m’est arrivée, j’ai du voir le soleil 4-5 fois à Lima mais heureusement les voyages seront là pour te réchauffer le coeur !

    La ville de Lima est plutôt sympa, les quartier de Microflores et Barranco en particulier. En + de ça, tu peux aller surfer quand tu veux.

  6. Beaucoup d’activités sont organisées les premieres semaines afin de rencontrer tout les étudiants en échange. La premiere semaine il y’a des activités tout les jours et pour tout les gouts.

    La charge de travail est plus ou moins élevé, presentation et devoir a peu près toutes les semaines. Mais le niveau de difficulté des cours reste relativement moyen.

    Les installations sont modernes et très bien sécurises avec des contrôles a toutes les sorties. Il y’a beaucoup de services offerts et les prix sont très abordables.

    Très facile de trouver un hébergement car l’université d’accueil nous explique toutes les démarches et nous donne beaucoup de liens pour logement étudiants.

    Les prix sont beaucoup moins élevées qu’a Montreal.

    Super échange, immersion totale dans la langue espagnole et la culture péruvienne. L’Université d’accueil est moderne et située dans un quartier facile d’accès avec transport en commun. Peu de vacances mais ont a quand même la possibilité pendant les longs week-end de voyager pour découvrir cette énorme continent. Attention tout de même a la sécurité surtout a Lima ou les infractions et homicides sont monnaies courantes.

  7. Beaucoup d’activités d’intégration, bien organisées et encadrées par un comité d’accueil chaleureux.

    Quelques cours compliqués pour des personnes en échanges.

    Une université avec des édifices et un environnement incroyable. Très sécuritaire et avec pleins de services offerts (salle de sport, mur d’escalade, restaurants et cafétérias, etc.)

    Hébergement facile à trouver et peu cher.

    Moins cher qu’à Montréal, mais presqu’au même niveau sur certains points.

    Des paysages et des rencontres magnifiques. Le peuple péruvien est vraiment adorable et plein de bonnes intentions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avenida Salaverry
Jesús María 15072 Lima PE
Itinéraire