Voyage au sud du monde

Il aurait été impardonnable de passer plus de 5 mois au Chili sans se rendre dans l’une des régions les plus hostiles et sauvages de notre planète, la Patagonie. Dernier bout de terre avant l’Antarctique et le Cap Horn, ce lieu est absolument unique par sa beauté et son isolement. Ne disposant que d’une semaine […]

Il aurait été impardonnable de passer plus de 5 mois au Chili sans se rendre dans l’une des régions les plus hostiles et sauvages de notre planète, la Patagonie. Dernier bout de terre avant l’Antarctique et le Cap Horn, ce lieu est absolument unique par sa beauté et son isolement.

Ne disposant que d’une semaine pour en découvrir les charmes, mon choix (et celui de mes compagnons de voyage) s’est porté sur le Parc National « Torres del Paine ». C’est l’endroit le plus mythique de la Patagonie chilienne. Là-bas tout se mêle : glacier, lacs, montagnes, forêt, désert. On m’avait promis un voyage unique, je ne fus pas déçu.

Les photos parleront sans doute plus que mes longs commentaires :

Paysage carte postale Vu le glacier Grey Mon premier Iceberg! DSC01546 DSC01354 DSC01397

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après 5 jours de camping et 75 km de trekking, nous sommes restés une journée dans la petite ville de Puerto Natales qui ne présente aucun intérêt. La seule chose m’ayant marquée est l’état pitoyable de l’hôpital, me rappelant alors que le Chili demeure un pays  où les richesses sont distribuées de façon très inégalitaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Destinations

  • Sélectionner un mois

  • Étiquettes