Vivre à Aarhus!

Bonjour à tous, cela fait bientôt 3 semaines que je suis arrivée au Danemark, plus précisément dans la ville d’Aarhus. Avec tous les préparatifs, le déménagement, le début des classes et la semaine d’introduction, il a été difficile de trouver du temps pour commencer mon blogue. Et bien, me voilà! En route vers Aarhus Arrivée […]
Aarhus University campus
Aarhus University campus

Bonjour à tous, cela fait bientôt 3 semaines que je suis arrivée au Danemark, plus précisément dans la ville d’Aarhus. Avec tous les préparatifs, le déménagement, le début des classes et la semaine d’introduction, il a été difficile de trouver du temps pour commencer mon blogue. Et bien, me voilà!

En route vers Aarhus

Arrivée à Copenhague, tout est en danois. Bien entendu, tout le monde parle anglais au Danemark, mais les écriteaux/panneaux d’indications sont tous en danois! Sans trop de mal, j’ai réussi à acheter mon billet de train pour me rendre à Aarhus qui est situé à 3 heures au nord de Copenhague. À mon arrivée à Aarhus, je m’empresse de me dirigée vers la sortie avec mes deux grosses valises, car je croyais qu’il n’y aurait qu’un ou deux taxi disponibles. Finalement, une horde de taxis attendaient les voyageurs à la sortie de la station. À ce moment, je me dit qu’ Aarhus était beaucoup plus grand que ce que je m’imaginais! Aussi, ce qui est bizarre/différent/cool de Montréal, c’est que tous les taxis, et même les ambulances et la police, sont des Mercedez! Peut-être que ça explique le prix exorbitant des taxis à Aarhus : 175 DKK (31$) pour un tour de 5 minutes. Alors avis à ceux qui iront à Aarhus dans les prochains échanges, faite comme moi et achetez-vous un vélo! (sauf bien entendu quand c’est réellement nécessaire, comme lorsqu’on a 2 immenses valises à transporter seule!) L’épisode du taxi n’est pas encore terminée, ainsi, je montre l’adresse au chauffeur qui me semble relativement froid. À peine 5 minutes plus tard il me pointe une rue sinueuse où je ne vois rien qui puisse ressembler à l’Aarhus University of Business. Il m’aide à sortir mes valises du coffre et s’en va. Légèrement prise de panique, j’essaie d’appeler à l’endroit où je dois m’enregistrer durant la fin de semaine du « arrival service », aucune réponse. Le nom de la rue est le bon, donc je me dit qu’il serait mieux de marcher autour afin de pouvoir trouver l’université. Le hic, c’est que je ne suis pas très forte et que j’ai deux valises donc une dépassant la limite permise par les transporteurs aériens (ce qui veut dire très lourd). Heureusement, deux silhouettes avancent vers moi. Il s’agit de deux américains qui viennent tout juste d’arriver comme moi et qui ont eu le même problème hier: c’est-à-dire trouver le bureau du Study Abroad. Par chance, ils m’ont guidé jusqu’au bon endroit! Cela faisait à peine 1 heure que j’avais mis les pieds à Aarhus et je m’étais déjà fait deux amis! C’était super!

Première journée/semaine à Aarhus

À mon arrivée à la Guesthouse le 22 janvier au soir, après l’épisode du taxi, j’étais affamée. Tout était fermé, les épiceries, les dépanneurs, tout. Il faut dire qu’au Danemark, les épiceries, les banques, bref  presque toutes les commodités n’ouvrent pas avant 10 le matin et ferme vers 17h le soir. Rares sont celles qui sont ouvertes jusqu’à 20h, ce qui est très différent de Montréal où pratiquement tous les commerces sont ouverts jusqu’à 22h voir même 24h! J’ai donc jeûné jusqu’au lendemain matin n’ayant pas mangé dans le train entre Copenhague et Aarhus. Le lendemain matin, soit le lundi 23 janvier, une grosse journée se présentait. Il faut dire que l’Aarhus University est extrêmement bien organisée en matière d’étudiants internationaux. Elle possède un département entièrement dévoué aux étudiants venu d’ailleurs: l’International Center (qui lui aussi est ouvert uniquement de 10 am à 14 pm). Bref, une grosse journée se présentait, car l’école nous avait préparé une semaine d’introduction complète! Au menu: visite de l’université, visite du campus, guide de survie pour le Danemark, les Danois et la langue danoise, etc. Donc, j’ai mis un réveil vers 8h et avec la carte de la ville donnée dans le dossier du HEC, j’essayais de m’orienter. Une heure plus tard, après avoir fait le tour de la ville à pied, j’arrivais à destination: l’auditorium de l’université. Enfin!!! Durant les trois premiers jours ce fut exactement le même scénario: être complètement perdu et ne même pas savoir comment prononcer le nom des rues correctement. Aarhus est une ville construite en rond sur une colline qui donne sur la mer. Les noms de rue changent d’un bord à l’autre d’une intersection et lorsqu’on pense aller en ligne droite on va en fait dans la direction opposée. À première vue, Aarhus semble être un véritable casse-tête, mais la bonne nouvelle c’est que je suis rendu une pro! La première journée fut typiquement « scandinave » : une virée au IKEA! Le reste de la semaine fut rempli de rencontres et de party! Nous étions environ 100 étudiants étrangers de la business school à participer à l’Intro Week, donc beaucoup de gens à rencontrer!  Cette première semaine était extra!

DSC02433Le seul hic de cette première semaine était que je devais rester dans un hébergement temporaire. Puisque ma résidence n’était disponible qu’avant le 1er février j’ai du me trouver un endroit abordable où rester pendant 10 nuits. Je suis donc restée à la Aarhus Guesthouse qui est habituellement réservé aux étudiants au doctorat, mais vis-à-vis ma situation ils ont fait une exception :). C’était très beau, mais le problème était que la maison manquait de vie. Lorsqu’en même temps je voyais tout le monde autour de moi s’amuser dans leur résidence, je commençais à avoir hâte que le 1er février arrive!

Bye-Bye Guesthouse!

En raison du prix exorbitant des taxi, j’ai essayé de me trouver une autre alternative pour me rendre à ma résidence qui est situé relativement loin de la Guesthouse. Par chance que ma tuteure m’a offert son aide! Nous avons donc déménagé toutes mes grosse valises plus les deux gros sacs IKEA qui s’étaient rajoutés en cours de route! J’ai donc économisé un bon 60$ de taxi cette journée là! Bye-Bye Guesthouse bonjour Borglum!

Bye-Bye Guesthouse! Ma chambre pour les 5 prochains mois!

Tout excitée par ce nouveau et définitif déménagement, je suis allée faire ma première épicerie danoise! Résultat: je suis sortie de l’épicerie deux heures plus tard! Comme je l’ai mentionné précédemment, les étiquettes des produits ne sont écrit qu’en danois. Impossible de comprendre quelque chose et demandez de l’aide à chaque produit que l’on veut acheter ça devient long! Sur ce, j’avais entendu pas mal de drôles d’histoires dans mon groupe, comme quelqu’un qui voulait acheter du lait et qui a finalement acheté de la crème sûre! À date, je m’étais bien débrouillée, mais je ne fis pas l’exception. Cela faisait maintenant 1 semaine que j’étais dans mes bagages et mon lavage s’accumulait. Je devais donc faire un petit lavage maintenant que j’avais accès à des machines. Sur ma liste d’épicerie se trouvait donc du savon à linge. Malheureusement, ce que je croyais être du savon à linge se trouva à être qu’un simple adoucisseur en demandant la traduction à une de mes colocs danoise -_-. Une expérience banale qui aurait pu tourner au cauchemar si l’adoucisseur ce serait avérer à être un blanchisseur!

En ce 8 février 2012, les choses sont rentrées dans l’ordre. J’ai maintenant un cellulaire fonctionnel, une chambre, un vélo, des livres d’écoles, bref tout le nécessaire pour bien commencer une session! Ensuite, les partys sont plus réguliers, car avec la semaine d’introduction qui nous a tous ruinés en raison de la fréquence des activités, nous avons maintenant que les mardi International Night et les jeudi au Klubben le bar de l’université de la business school! Comme les consommations sont relativement cher nous nous réunissons très souvent chez des amis avant de sortir. Pour ce qui est des repas quotidiens, j’ai horreur de manger seule. Donc à presque chaque soir depuis le début de l’aventure je soupe avec des personnes différentes et nous cuisinons selon nos épiceries respectives. Voici un aperçu:

Maia a cuisiné du Chili végé!

Les week-ends

Le premier week-end à été plus difficile que les autres, car avec la semaine d’intégration et le décalage horaire, mes heures de sommeil pouvaient se compter sur une main. Par la suite, les choses sont rentrées dans l’ordre et nous avons commencer à organiser des sorties le week-end via notre groupe facebook pour les étudiants étrangers de l’ASB (abréviation pour Aarhus Business School). Par exemple, cette fin de semaine, je suis allée essayer un buffet danois dans le centre-ville qui été absolument succulent. Ensuite, je suis allée me promener près de la plage qui est présentement enneigée. Le dimanche, nous sommes allés au Musée des Arts Modernes d’Aarhus-Aros Museum! Tout en haut du musée, il y a une alvéole vitrée où nous pouvons marcher et contempler une des plus belles vues de la ville d’Aarhus! La fin de semaine prochaine, nous avons planifié un voyage à Copenhague! Les semaines sont très occupées ici, on ne s’ennuie jamais!  Les cours sont maintenant commencés depuis une semaine et les lectures s’empilent déjà!

Panorama

La Study fair!

Représenter HEC Montréal dans une université étrangère est une des principales tâches d’un ambassadeur! Voilà pourquoi j’ai participer à la « Study Fair » organisée par l’université pour les étudiants danois s’en allant en échange pour le trimestre d’automne ou ceux qui songent à partir à l’étranger. Une chose est certaine, HEC Montréal était bien représenté à cette foire!

Foire étudiante

Le vélo: un culte danois

Il est pratiquement crucial d’avoir un vélo à Aarhus. Les déplacements sont sécuritaires, écologiques et très économiques! Je recommande vivement à ceux qui iront possiblement à Aarhus dans le cadre d’un échange international de faire l’acquisition d’un vélo. Selon moi, la meilleur façon est de louer un vélo à l’université, ils sont très abordable et à la fin du semestre nous n’avons pas le problème de revente. En plus, j’ai remarqué que je suis nettement plus en forme qu’à mon arrivée!

Conclusion: Aarhus est une ville magnifique!


Aarhus!

6 commentaires

  1. Débo

    Super témoignage ! Je vais partir à Aarhus en février prochain, mais aucun moyen de trouver la date de fin de mon master, as tu une idée de quand le second semestre finit généralement ? Gente juin ou juillet ?

  2. Francois Bosse

    J’ai visité la ville en Aout dernier. C’est vraiment super et les gens très chaleureux. Plusieurs parcs et très proche de Copenhague.

  3. nemyra

    Salut
    Est-il possible d´avoir ton adresse mail stp et obtenir plus d´info sur cette ville.
    Merci bcq

  4. KEMABIA

    Salut, je pourrais avoir ton mail stp, je pars en échange en janvier prochain et j’aurais voulu discuter avec toi à propos de la vie à Aarhus

  5. Karina Panasci

    Salut, est-ce que tu pourrais me donner ton mail ou ton facebook svp?
    Je viens de recevoir le verdict pour mon échange et c’est Aarhus. Disons que je n’étais pas très heureuse au début mais après avoir lu ton blog, je me sens un peu plus encouragée. J’aimerais en parler davantage avec toi si possible avant de confirmer.
    Merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Destinations

  • Sélectionner un mois

  • Étiquettes