…to Seoul.

Après l’épisode japonais, me voici à Séoul! D’autant plus excitant, je fais cette moitié de voyage avec ma sœur. On s’est rencontrées à l’aéroport. La première chose fabuleuse qu’on a vu à Séoul. L’aéroport. Son design et son architecture je veux dire. Vachement impressionnant! Et on ne pensait pas que ce n’était que le début… […]

Après l’épisode japonais, me voici à Séoul! D’autant plus excitant, je fais cette moitié de voyage avec ma sœur. On s’est rencontrées à l’aéroport. La première chose fabuleuse qu’on a vu à Séoul. L’aéroport. Son design et son architecture je veux dire. Vachement impressionnant! Et on ne pensait pas que ce n’était que le début… Notre auberge de jeunesse est situé à Hongdae, le quartier étudiant hip-branché-trop cool. Comparez ça avec euuh le Mile-End et Sainte-Catherine qui se côtoient! Première nuit seules dans un dortoir de huit lits avec salle de bains, on aime ça. 🙂

Ce qu’on a fait? Manger du BBQ coréen (yuuuuumm), et du shopping, shopping, SHOPPING. Non, pas que ça : visiter le palais Changdeokgung déambuler dans Bukchon (village traditionnel) et dans Insa-dong (rues touristiques), s’émerveiller du design coréen, de la mode, de l’architecture et du record du nombre de cafés par m2 jamais vu, aller dans Ssamzigil (centre commercial de design coréen), marcher 52347 km dans Gangnam, aller au sommet du Mont Nam, voir le canal Cheonggye aménagé pour les piétons.

IMG_20130515_235914IMG_20130517_091112  IMG_20130518_084656 IMG_20130519_091753

On a pas mal goûté à tout pour vous 😉

Bon, première des choses : c’est vachement épicé!!! Tout est piquant, ou presque. Prenons le kimchi : à Montréal, je le trouve fade; à Séoul, j’ai la bouche en feu! Sinon, on a goûté au gimbap (sushis coréens avec plein de légumes marinés), au dolsot bibimbap crépitant, au poulet frit coréen (une mer-veille je vous dis), aux nouilles de riz submergées de sauce piquante, à un hamburger de riz, à une boisson de riz, à de la pâte de poisson frits, à une crotte de chien (!!!) (nah en fait c’est une «pâtisserie» farcie d’haricots noirs sucrés héhé), aux dumplings, à des plats de nouilles froides excellents et à une soupe de kimchi que j’ai trouvé un peu décevante… Se nourrir à Séoul est moins cher qu’à Montréal.

IMG_20130517_091645 IMG_20130518_084454 IMG_20130518_084929 IMG_20130519_181437

Mes coups de cœur? Le design coréen, les cafés indépendants trop jolis, l’architecture incroyable des bâtiments. Oui, pour moi, Séoul est une ville jeune, dynamique et avant-gardiste.

Ce que j’ai trouvé plus dommage, c’est l’absence en général de l’architecture traditionnelle que, pour ma part, je n’ai pas vu énormément.

Les Coréen(ne)s font aussi très attention à leur apparence. J’ai appris qu’une femme sur cinq a recours à la chirurgie plastique et les boutiques de cosmétiques pullulent. J’ai d’ailleurs percé le secret de la peau parfaite des Coréennes : l’utilisation des bb et cc creams pour un teint blanc et uniforme.

Les Séoulites  parlent peu anglais, mais sont extrêmement gentils!

Voilà qui complète mon séjour en terre coréenne… Et c’est le cœur lourd que je dois repartir dans la très grise Shanghai (ciel bleu où es-tu?), assise dans l’avion avec les personnes les plus bruyantes (c’est-à-dire les Chinois) que j’ai jamais pris. Mais ce sont tous ces aspects différents qui me font également très apprécier mon échange en Chine.

J’espère que ça vous a plus!

Présentement je fais une pause des voyages, question de me concentrer sur la fin de session (pas trop difficile non plus, quand même) et de faire le plein d’énergie avant de repartir pour, espérons le, un autre mois de voyage.

IMG_20130519_093804 IMG_20130521_080441

S

Pour me suivre sur Instagram : sylvieli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Destinations

  • Sélectionner un mois

  • Étiquettes