Taipei – Un échange dépaysant passé sur le ton de la nouveauté

Voilà un petit moment déjà que je souhaite écrire sur le blog d’HEC afin d’y introduire l’échange à Formosa Island où j’ai passé six mois exceptionnels. Je tenterai, d’un avis le plus objectif possible, de présenter la ville, les lieux qu’il faut voir une fois sur place, l’école et les cours, les voyages à faire, […]

Voilà un petit moment déjà que je souhaite écrire sur le blog d’HEC afin d’y introduire l’échange à Formosa Island où j’ai passé six mois exceptionnels. Je tenterai, d’un avis le plus objectif possible, de présenter la ville, les lieux qu’il faut voir une fois sur place, l’école et les cours, les voyages à faire, quelques adresses et conseils susceptibles d’être utiles pour ceux qui choisiront de découvrir Taipei.

Taipei

548035_10150785014344715_1409342778_n

Je n’étais jamais allée en Asie avant de partir pour cet échange et je suis arrivée à Taipei dès le 1er février, quelques semaines avant le début des cours, pendant le Chinese New Year (CNY). Il faut savoir que le CNY est, contrairement aux mœurs occidentales, une fête familiale, la plupart des magasins et restaurants restent fermés pendant une dizaine de jours, beaucoup d’habitants/étudiants de Taipei rejoignent leur famille. De ce fait, la capitale est relativement vide et déserte pendant la semaine du CNY. Ceci dit, il est préférable d’arriver plus tôt car les premiers exchange arrivent aussi, ce qui permet de se constituer un petit groupe d’amis, de découvrir la ville, de rencontrer ses buddies, d’aller aux premières soirées… J’en ai également profité pour aller à Kenting, tout au sud de Taiwan avec 11 autres étudiants tout juste avant le début des cours, ce qui nous a tous rapproché assez rapidement.

   Avant d’arriver à Taipei je ne savais pas trop à quoi m’attendre, je suis partie en ayant aucun apriori ni aucune idée préconçue en tête. Aux premiers abords la ville m’a paru un peu vieille, les immeubles peu modernes et sans aucune architecture marquante, tous les quartiers me paraissaient semblables et je m’attendais à avoir fait le tour de la ville en deux jours!

  Ma première impression sur Taipei a très vite changé, je me suis rapidement habituée au mode de vie taiwanais, puis, au fil des découvertes, j’ai de plus en plus apprécié cette ville faite de petits quartiers sympa, pleine de richesses, habitée par des gens d’une honnêteté et gentillesse rares et d’une hospitalité exemplaire. La 101 est impressionnante, les mémoriaux et les temples sont magnifiques… Cependant, seul point négatif, la barrière de la langue. En effet, ils parlent excessivement peu anglais à Taipei, encore moins dans le reste de Taiwan.

DSC_0531
Maokong

Des dizaines de lieux sont à visiter, parmi ceux qu’il faut absolument découvrir: les mémoriaux de Chiang Kai Shek et Sun Yat Sen. Les monuments religieux sont impressionnants par leur décor tels le Longshan temple et le Confucius temple. Il vous faudra aussi arpenter les différents night market qu’offre la ville – notamment Shilin ou Shida mais il y en a des centaines et plus particulièrement dans le quartier de Da’an -, le quartier Xinyi (quartier moderne où se trouve la 101). Je vous conseille aussi de flâner le long des petites rues vers la station de MRT (métro) Zhongxiao Dunhua où vous pourrez même vous arrêter au célèbre Din Tai Fung, une chaîne de restaurants Taiwanais, mondialement réputée. Sinon jevous recommande, un peu plus excentré, Beitou où se trouvent des sources d’eau chaude ou encore d’aller admirer un coucher de soleil à Tamsui.

 

DSC_1094
Chiang Kai Shek memorial
DSC_1096
Chiang Kai Shek memorial

 

 

 

 

 

  Autrement, Taipei jouit d’un coût de la vie très peu élevé, surtout comparé à d’autres métropoles comme Hong Kong ou Singapour, ce qui permet de profiter pleinement de son échange. Le prix des logements, de la nourriture, des transports publics et des taxis, des soirées est très largement abordable, surtout venant des pays occidentaux.

   Si vous n’êtes toujours pas convaincu que Taipei est la ville parfaite pour un échange universitaire, je vous transmets un site qui énonce 28 raisons d’aimer Taipei : http://www.buzzfeed.com/kevintang/reasons-to-love-taipei

 

DSC_0327 

 

Quelques conseils supplémentaires

  • Le climat : Il fait rarement froid à Taipei et le thermomètre descend peu en dessous de dix degrés même pendant ce qu’il considère l’hiver (janvier-février). Par contre il faut savoir qu’il peut y faire très chaud (entre mai et octobre) et que les typhons n’y sont pas rares pendant la même période. Enfin, l’atmosphère est très humide et les averses fréquentes.
  • Ne jamais oublier de vous faire écrire votre destination sur un petit papier en chinois. Cela peut s’avérer indispensable si vous devez demander votre chemin, surtout si vous désirez prendre un taxi, aucun ne parle anglais. Rapide, propre, confortable, le métro de Taipei permet de rejoindre les différents centres d’intérêts de la ville, les stations sont également traduites en anglais.

 

Voyages

 

  Un des avantages indéniable de Taiwan est sa situation géographique, ce qui m’a permis tout au long de mon échange de voyager un peu partout en Asie du Sud-Est. De là, il est facile d’aller découvrir, en quelques heures d’avion, Hong Kong, la Corée, les Philippines, Singapour, la Chine ou encore la Thaïlande, le Vietnam ou le Cambodge.

  Par ailleurs, la facilité des transports à l’intérieur de Taiwan, comme la présence d’un réseau ferroviaire très développé par exemple, permet de voyager aisément à travers l’île et de découvrir de somptueux paysages. Bien que la côte est, et plus particulièrement les gorges de Taroko soient très prisés par les touristes, il y a également d’autres endroits tels que les plages du sud autour de Kenting, les villes historiques telles que Kaoshiung ou Tainan (ancienne capitale de l’île), ou encore les petites îles comme Green Island ou Penghu Islands qui méritent tout autant d’attention.

Seoul:HK:sg
Hong Kong – Singapour – Seoul
philippines
Philippines

 

 

 

DSC_1086 539630_10151437898979443_1114886319_n

 

(Tam Sui et Kenting)

 

Le logement

En ce qui concerne l’hébergement il y a trois choix possibles : L’I-house (International House), les dorms, ou encore louer un appartement en colocation.

  J’ai opté pour l’I-house, qui représente à mes yeux le choix sur, la chambre est grande, propre, lumineuse et dispose d’une salle de bain personnelle, avec possibilité d’être dans une chambre simple ou double. Elle est située à cinq minutes à pieds de l’université, le personnel y est très agréable et d’un très bon service. Être à l’I-house permet également d’être entouré par la plupart des exchange. L’inconvénient est la mauvaise isolation du bruit, cependant ce problème est très récurrent dans les immeubles de Taipei. Pour vous donner une idée des prix à l’I house, une chambre simple coûte 230€ par mois.

  Quant aux appartements, le choix est vite réduit si vous ne parlez pas Taïwanais. Peu d’annonce sont en anglais hormis celles d’une fameuse Kiki, gérante de nombreux appartements au centre de Taipei, dans le quartier de Da’an, qui propose de louer des chambres meublées au semestre. Il faut compter minimum 30/35 minutes de bus (direct) pour se rendre à l’université. Heureusement les cours commencent au plus tôt à 9h10 et non à 8h30 comme à HEC. Les appartements proposés par kiki peuvent aller jusqu’à dix chambres, appartements partagés avec des étudiants en échange majoritairement.

  Je déconseillerais les dorms, ensuite, le choix de louer un appartement versus l’I house résulte franchement de sa préférence personnelle.

 

National Chengchi University (NCCU)

La prise de contact avec la Chengchi University se fait très tôt. Les premiers échanges de mails avec la coordonnatrice des étudiants en échange, Melody Chang commence dès mars. Pour les étudiants partant au semestre d’hiver, l’application est à envoyer pour fin octobre, le choix du logement est à choisir à ce moment. Tout se fait assez bien et assez vite. Les explications données par NCCU sont claires. Un système de buddy a été mis en place à NCCU, trois vous sont assignés, ils rentrent en contact avec vous dès décembre, peuvent venir vous chercher à l’aéroport à votre arrivée et s’occupent des premières formalités avec vous une fois sur place.

Le campus, à l’image des campus américains est très spacieux et dispose de nombreuses facilités telles qu’une salle gym, une piscine,  mais aussi tous les terrains de sports possibles et imaginable, une bibliothèque ouverte 24 heures sur 24 et toutes sortes de magasins et restaurants à proximité. Le campus est situé dans le quartier un peu excentré de Muzha.

Les cours 

Photos

L’inscription aux cours est une tâche très ardue, dont je suis sûre de ne pas avoir percé tous les mystères. Il faut déjà choisir ses cours parmi de vastes listes se trouvant sur trois sites internet différents, dont un qui ne différentie pas si les cours sont en anglais ou en chinois. Une première sélection se fait en ligne, via un système de loin similaire à celui d’HEC. Après trois essais, si vous n’avez toujours été accepté à aucun cours, ne vous en faite pas, souvent le système bloque à cause des prérequis, de plus, la sélection se fait au hasard. Une deuxième sélection se fait manuellement, il suffit d’aller faire signer une fiche par le professeur au premier cours, fiche remise lors de la journée d’orientation. Ensuite, il faut remettre la fiche signée soit à Melody, soit au bureau du département du cours pour qu’ils débloquent le système en ligne. Généralement l’acceptation au cours se fait deux ou trois jours après.

Au final, quand les cours ont commencé, je n’avais été accepté à aucun cours lors de la phase d’inscription et j’ai quand même finis par avoir, à une exception prés, tous les cours que je souhaitais. Le plus important est vraiment d’assister au premier cours !

 

  Le choix de cours en anglais est peu exhaustif, il y a quelques cours de spécialisation finance et marketing, pour les autres spécialisations c’est un petit peu plus compliqué. Comme à HEC, vous devez prendre cinq cours (pas nécessairement 15 crédits par contre). Je vous recommande si vous n’avez pas déjà suivi de cours de langue à HEC, de suivre un cours de chinois à Taipei. Je regrette de ne pas l’avoir fait, apparemment on progresse assez rapidement et la méthode d’apprentissage ainsi que les professeurs sont vraiment bien.

Voilà la liste des cinq cours que j’ai suivi ainsi que leurs équivalences :

  •  Business policy : Management stratégique des organisations (3-430)
  •  Labor Market policy : Problèmes politiques et économiques (2-851)
  •  Human Resources Management : GRH (2-300)
  •  Marketing management : Marketing (2-100)
  •  International Trade Law : Droit du commerce international (3-015)

 

 En bref, Taipei est la destination insolite d’Asie parmi les choix proposés pour un échange. Dans quelle autre ville est-ce que vous pourrez manger du stinky tofu, boire du sang de serpent, aller à un festival de lanterne, boire une Ferrari, profiter des night markets ou encore rencontrer des gens aussi accueillants et sympathiques que les Taiwanais ?

DSC_0532 DSC_0538

 

DSC_1070
Longshan Temple

1 commentaire

  1. Aurore

    Bonjour! Dans le cadre d’un cours, je dois presenter les programmes d’echange avec mon groupe et je voulais savoir si tu acceptais que je prenne tes photos du voyage pour les inserer dans le diaporama photo qui defilera lors de notre kiosque qui sera a la cafeteria CSC mardi prochain?
    Merci!
    Aurore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Destinations

  • Sélectionner un mois

  • Étiquettes