Singapore Management University (SMU) et la vie en résidence

Singapore Management University (SMU) Mon université d’accueil était Singapore Management University (SMU). Cette école de business a été fondée à la fin des années 90. Le site est beau, récent et moderne. Ça ressemble drôlement à HEC. SMU est divisé en quatre différents pavillons soit «School of Business», «School of Accountacy and Law», «School of […]

SMUSingapore Management University (SMU)

Mon université d’accueil était Singapore Management University (SMU). Cette école de business a été fondée à la fin des années 90. Le site est beau, récent et moderne. Ça ressemble drôlement à HEC. SMU est divisé en quatre différents pavillons soit «School of Business», «School of Accountacy and Law», «School of Information Systems» et «School of Economics and Social Sciences», sans compter le pavillon administratif et celui de la librairie. Le style d’enseignement est très américanisé. Les salles de classe comptent entre quarante et soixante places seulement et les cours sont relativement interactifs. Il y avait également beaucoup de projets en équipe. Mes professeurs provenaient de partout dans le monde. Un était Américain, un des Pays-Bas, un de la Chine et un du Bahreïn. Je peux dire qu’au niveau académique j’ai apprécié vivre une expérience différente et de travailler avec des gens venant de différents pays.

Les Singapouriens travaillent généralement excessivement fort. À la limite, ils ne sont pas productifs, ce qui engendre des rencontres d’équipe parfois très longues et improductives. Ils ne sont probablement pas habitués de travailler en équipe. Durant la période des examens, la bibliothèque est ouverte 24h et plusieurs y passent toute la nuit!

Étudier à Singapour était beaucoup plus relaxe qu’à Montréal. Plusieurs facteurs ont joué dans la balance. Premièrement, je n’avais pas le stress de performer à cause du fameux «pass or fail». Ma moyenne à Singapour n’affectait pas celle de Montréal. Je me devais uniquement de passer mes cours. Deuxièmement, je n’avais que quatre cours en échange au lieu de cinq. Cela m’enlevait une charge de travail relativement importante. Troisièmement, les périodes d’examens étaient beaucoup moins intenses qu’à Montréal. À Singapour, je n’ai eu qu’un examen de mi-session comparativement à quatre ou cinq à Montréal. De plus, cet examen était à livre ouvert ce qui m’a permis de diminuer mon étude au maximum. Autre élément facilitant les périodes d’examens était la semaine d’étude avant les deux semaines consacrées aux examens finaux. Cela me laissait donc au total presque trois semaines pour étudier trois examens seulement ! Ma semaine d’études m’a permis de faire un magnifique voyage de cinq jours sur les plages paradisiaques de Koh Phi Phi en Thaïlande ! Finalement, entre dix et vingt pourcents du résultat final était attribué à notre participation en classe. Il suffisait d’être présent à tous les cours et de participer occasionnellement en classe pour avoir un excellent résultat dans cette composante du cours.

La vie en résidence

Deux options sont généralement offertes aux étudiants en échange à Singapour. On peut choisir de vivre en résidence universitaire ou en condo. Chaque option possède ses avantages et inconvénients. Pour ma part, j’ai choisi la première option, les résidences. Celles de SMU ne sont pas sur le campus de l’université. Elles sont à environ trente minutes en transport en commun dans un quartier tranquille avec beaucoup de végétation. Les appartements sont situés dans des blocs à trois étages comportant environ douze logements. Ce sont tous des 41/2 et nous étions quatre par appartement, donc deux par chambre. L’état général des appartements laissait à désirer. Les lits n’étaient pas très confortables, les cuisines très petites, il y avait parfois des problèmes de moisissure et lorsque que nous sommes arrivés, l’endroit n’était pas propre.

DSCN0223Je retire cependant une très belle expérience de la vie en résidence. Le plus grand avantage est qu’il est beaucoup plus facile de se faire des amis en résidence qu’en condo puisqu’il y a beaucoup plus de personnes à rencontrer. On apprend aussi à vivre en «commune» et avec des gens qui ne nous ressemblent pas nécessairement et qui n’ont pas du tout les mêmes valeurs ou habitudes de vie. Je recommande vraiment aux futurs étudiants en échange de vivre en résidence pour tous ces avantages, même si la qualité des appartements est beaucoup mieux en condo. De plus, c’est également beaucoup moins cher. En condo, les prix varient entre 750 SGD et 1300 SGD par mois alors qu’en résidence, je payais 600 SGD par mois. Dû à de nombreuses plaintes, ils ont diminué les tarifs à 450 SGD pour l’hiver 2013.

*Conversion moyen de devise: 1 SGD = 0,82 CAD

Prochain article: Les préparatifs avant le grand départ.

Guillaume

guillaume.gaudet-rivard@hec.ca

 

 

2 commentaires

  1. Filip Szulc

    Bonne article Guillaume 😉

  2. Filip Szulc

    Bonne article Guillaume 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Destinations

  • Sélectionner un mois

  • Étiquettes