Semaine de relâche, version Australienne

Après seulement 4 semaines d’école, la semaine de relâche est déjà arrivée. Pour le congé pascal, je disposais de 10 jours pour partir en voyage. Le choix était simple, je voulais à tout prix partir sur la côte Est du Queensland, de Surfers Paradise jusqu’à Cairns. C’est, selon moi, un must lors d’une visite en […]

Après seulement 4 semaines d’école, la semaine de relâche est déjà arrivée. Pour le congé pascal, je disposais de 10 jours pour partir en voyage. Le choix était simple, je voulais à tout prix partir sur la côte Est du Queensland, de Surfers Paradise jusqu’à Cairns. C’est, selon moi, un must lors d’une visite en Australie. Ce trajet est populaire, il y a de nombreuses attractions à découvrir et il est facile d’organiser le voyage. J’ai commencé à organiser le voyage deux semaines avant le départ. Je me suis trouvé 3 personnes avec qui partager l’expérience : 2 Canadiennes et une Américaine.

Sur la côte du Queensland, il y a beaucoup à faire. Comme je n’avais que 10 jours, il a fallu faire des choix. J’ai donc dû me limiter à faire 5 stops : Surfers Paradise, Brisbane, Fraser Island, Whitsunday Islands et Cairns.

Organisation

Les tickets d’avions ont été achetés quelques semaines avant le départ. Tout comme lors de mon voyage à Sydney, j’ai opté pour la compagnie Jetstar qui offre des tarifs abordables. Afin de parcourir les quelques 2000 km qui séparent Surfers Paradise de Cairns, j’ai acheté une passe de bus Greyhound qui fait le trajet entre les deux villes, tout en me permettant de stopper en chemin, comme bon me semble. Pour les réservations d’auberge de jeunesse, j’ai encore opté pour les auberges YHA. Bien que leur tarif soit un peu plus élevé que les auberges standards, le fait que YHA soit une chaîne me permettait de m’assurer que certains standards de propreté sont respectés dans toutes les auberges. Enfin, pour ce qui est des tours guidés, j’ai fait affaire avec l’agence de voyages Peter Pans, qui s’est occupée de planifier le tout.

Surfers Paradise

Surfers Paradise
Surfers Paradise

J’ai passé une journée et demie à Surfers Paradise. Je restais donc au YHA Surfers Paradise pour 1 nuit. Ce n’est pas une auberge sensationnelle, il s’agit plus d’un beach house. Ça fait l’affaire pour une nuit, mais ce n’est pas trop confortable. En gros, Surfers Paradise, c’est un peu le Miami de l’Australie. C’est très touristique et l’ambiance est festive. Le centre-ville est rempli de restaurants et de boîtes de nuit. C’est aussi très jeune, une grande proportion des voyageurs sont étudiants. Sinon, les plages sont magnifiques, comme partout au Queensland. Comme le nom l’indique, c’est aussi une destination de choix pour surfer, il y plusieurs écoles de surf pour débutant. Pendant mon séjour, j’ai pris le temps de relaxer en profitant de la plage, de l’océan et des attractions du centre-ville. En soirée, je prends le bus pour Brisbane, un trajet d’environ 1 h.

 

Brisbane

Lone Pine Koala Sanctuary
Lone Pine Koala Sanctuary

Deuxième arrêt de mon voyage, je suis arrivé en soirée à Brisbane. En tout, j’y ai passé 48 heures. J’en ai profité pour visiter le Lone Pine Koala Sanctuary, un MUST pour n’importe quel touriste qui passe par là! En plus de pouvoir nourrir les kangourous et voir les principaux animaux qui composent la faune australienne, j’ai tenu un koala! Bref, c’est un des moments forts de mon voyage. Pour pleinement profiter du Lone Pine Koala Sanctuary, il faut y passer une bonne partie de la journée. J’ai passé facilement 5 heures là-bas. En passant, il faut planifier environ 1 h de transport en commun pour se rendre à Lone Pine.

Pendant ma deuxième journée, j’ai fait le tour du centre-ville de Brisbane. Malheureusement, comme c’était Pâques, la ville était morte. Je suis persuadé qu’il doit être merveilleux de vivre à Brisbane, mais, côté touristique, on fait rapidement le tour. Côté hébergement, le YHA Brisbane Central est renversant. Piscine sur le toit, bistro à même l’auberge, terrasse avec vue sur le centre-ville, cette auberge de jeunesse en vaut la peine! Après avoir passé l’après-midi au centre-ville, cap sur Fraser Island! Le trajet prend environ 5 heures à parcourir.

 

Fraser Island

Fraser Island
Fraser Island

Afin d’aller à Fraser Island, j’avais deux choix : louer mon propre 4×4 et m’aventurer par moi-même sur Fraser Island, ou réserver un tour guidé. Comme je n’avais qu’une journée pour faire le tour de l’île, j’ai opté pour le tour guidé. Pour se rendre sur Fraser Island, il faut prendre un traversier. Ceux-ci partent de Rainbow Beach ou d’Hervey Bay. Mon traversier partait d’Hervey Bay, c’est donc là que j’ai passé la nuit, avant de prendre part au tour guidé de l’île. Je suis arrivé à Hervey Bay en soirée, sous une pluie torrentielle. SAu mois de mars, ce type d’averse est fréquent dans le nord du Queensland, à cause de la température chaude et humide. J’ai passé la nuit au YHA Hervey Bay, une auberge de jeunesse de qualité.

Le lendemain matin, je suis parti pour le tour guidé de l’île, ce qui prend environ 9 heures. Fraser Island, c’est la plus grosse île de sable au monde. C’est aussi un parc national, donc son cachet naturel est protégé. Il n’y a pas de routes sur Fraser Island, on parcoure les sentiers de sable, modelés au gré des averses et des vents, en Jeep. Dans le cadre du tour guidé, nous sommes arrêtés dans la rain forest, au lac Mackenzie et sur les plages de l’île. Les paysages sont à couper le souffle. Fait impressionnant, partout sur l’île, il suffit de creuser quelques pieds dans le sol afin d’avoir accès à de l’eau potable. Je n’ai pas été déçu par Fraser Island, c’est un lieu unique qui vaut le détour. Je suis revenu à Hervey Bay en soirée, vers 18 h. Le temps de prendre mes bagages, il était déjà temps de partir pour les Whitsunday Islands. Avant d’arriver, il fallait que je survive au trajet d’autobus durant 15 heures

Whitsunday Islands

Whitehaven Beach
Whitehaven Beach

Quand on part pour les Whitsundays, la seule option est de prendre un bateau qui part d’Airlie Beach. Je suis arrivé dans cette petite ville en matinée. Airlie Beach, ça se résume à un port et deux rues d’environ 1 km chacune. La ville survit grâce au tourisme que génèrent les Whitsundays. Après mon éprouvant trajet de bus, j’avais une journée de relaxation à ma disposition. Comme les plages d’Airlie Beach ne sont pas vraiment belles, j’ai passé la journée au lagoon, une piscine avec vue sur l’océan.

Deuxième journée et dernière journée à Airlie Beach : direction les Whitsundays! Je dois avouer que je mourrais d’envie de voir l’archipel. J’ai souvent entendu parler des Whitsunday Islands et toutes les critiques étaient positives. Pour le tour guidé, j’avais réservé avec Ocean Rafting. Oubliez le gros catamaran, on se retrouve dans des bateaux de type zodiac, avec deux moteurs surpuissants. Après avoir vogué pendant 1 h, nous arrivons à destination : Whitehaven beach. Une image vaut mille mots. C’est le troisième endroit le plus photographié en Australie, après l’Opera House de Sydney et Ayers Rock. C’est, sans aucun doute, le moment fort de mon voyage.

En soirée, après être revenu du tour guidé, c’est direction Cairns. Le trajet de bus prendra environ 10 heures.

Cairns

Les chutes de Karunda, à 30 minutes de Cairns
Les chutes de Karunda, à 30 minutes de Cairns

J’arrive à Cairns à 5 h du matin, environ. Cairns offre plusieurs choix intéressants aux touristes. On peut faire la fête dans les boîtes de nuit du centre-ville, faire du parachute, du rafting, du bungee, ou encore aller randonner dans la rain forest. Par contre, le choix le plus populaire à Cairns, c’est aller faire de la plongée sous-marine dans la Grande Barrière de corail. Bref, ce n’est pas les choix qui manquent!

Pour ma première journée, je partais en rafting, à 6 h 45. J’ai passé la journée à descendre des rapides, faire du cliff diving et me baigner. Bref, ça en a valu la peine! La journée a été épuisante, la rivière a pris environ 8 h à descendre.

Pour ma deuxième journée à Cairns, je suis allé faire de la plongée sous-marine dans la Grande Barrière de corail. Comme je ne suis pas un plongeur accrédité, j’ai fait un intro dive, en compagnie d’un dive master. Cette activité vaut le détour! J’ai pu voir des tortues de mer, des poissons-clowns, des barracudas, des requins, et j’en passe. Après avoir plongé pour environ 30 minutes, le reste de la journée était consacrée à la plongée en apnée. Je pense que cette activité est un incontournable lors d’un voyage au Queensland.

Lors de ma troisième à Cairns et dernière journée de mon voyage, je suis parti en randonnée dans la rain forest de Cairns. Comme je ne disposais que de quelques heures avant de prendre mon vol, j’ai dû faire vite. La forêt est proche de Cairns, seulement 30 minutes en transport en commun. C’est plutôt facile d’accès et des sentiers sont aménagés.

Après 10 jours incroyables, je suis de retour à Melbourne. Mon voyage sur la côte Est a surpassé toutes mes attentes. Je pense qu’il s’agit d’une région incontournable lors de tout voyage en down under.

Mon top 3 des choses à faire au Queensland

  1. Les Whitsunday Islands
  2. La Grande Barrière de corail
  3. Le Lone Pine Koala Sanctuary

Mes conseils utiles pour ceux qui entreprennent le même voyage

  1. Planifiez assez de temps pour parcourir la côte du Queensland. Je pense que c’est difficile de faire le même trajet en moins de 10 jours.
  2. Si vous partez à Pâques, réservez d’avance! J’aurais pu sauver de l’argent en réservant mes billets d’avion plus tôt. Même chose pour les auberges de jeunesse, elles se remplissent rapidement durant cette saison.
  3. Allez voir un agent de voyage pour organiser vos tours guidés. Ces derniers vont vous simplifier la vie et ont souvent accès à de bons prix!

P.-S. Tu as des questions ou tu veux plus d’informations? N’hésite pas à commenter l’article, je vais me faire un plaisir de te répondre! Tu peux aussi me suivre sur Twitter ou Instagram @Max_OntheRoad.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Destinations

  • Sélectionner un mois

  • Étiquettes