Le Nord du Vietnam (2/2)

Au moment d’écrire ces lignes, tu es sur un bateau qui vous amène Vincent et toi vers l’île de Cat Ba, la plus grande île dans la baie d’Halong. Vous venez de descendre de votre croisière d’une journée et une nuit dans la baie d’Halong. Voici l’histoire: L’arrivée au port d’Halong et l’embarquement Tu arrives […]

Au moment d’écrire ces lignes, tu es sur un bateau qui vous amène Vincent et toi vers l’île de Cat Ba, la plus grande île dans la baie d’Halong. Vous venez de descendre de votre croisière d’une journée et une nuit dans la baie d’Halong. Voici l’histoire:

L’arrivée au port d’Halong et l’embarquement

Tu arrives au port d’Halong vers midi et tu as très faim. Tu as simplement hâte d’arrêter de voyager et de t’installer un peu. Après une nuit entière de train, tu as dû te lever à 4 h 30 am et tu as ensuite fait quatre heures d’automobile pour te rendre ici à Halong City. Vincent et toi embarquez sur la jonque qui sera votre maison pour toute la journée et où vous dormirez cette nuit. La jonque n’est pas exactement luxueuse, mais tu sens qu’il y a un souci constant de la qualité. Lorsque les autres passagers embarquent (deux Suisses et quatre Français), on vous sert enfin le dîner. Il s’agit évidemment de fruits de mer. Tu ne raffoles pas normalement des fruits de mer, mais tu dois avouer que c’est vraiment très bon.

 

La baie d’Halong, un endroit mythique

Du pont supérieur de la jonque, tu admire la baie qui t’entoure. Le temps est gris, c’est un peu maussade. Tu te dis qu’avec le soleil, ça aurait été plus beau. Mais avec le temps qui passe, tu commences à réaliser que le temps gris complémente bien le paysage qui semble sorti tout droit d’une histoire un peu sombre. Les rochers, qui sont au nombre de 1969, qui sortent de l’eau et qui baigne dans un léger brouillard te font sentir comme si tu étais remonté dans le temps, à l’aire où les homo-sapiens n’avaient toujours pas foulé le sol de la terre. C’est beau, majestueux et ça te fais sentir un peu étrange… comme si tu visitais un endroit qui était destiné à rester secret…

Vous prenez ensuite un petit bateau qui est attaché à votre jonque et vous débarquez sur une des îles pour aller visiter la grotte de Surprise. C’est une immense grotte qui offre des images surprenantes. Les stalactites et les stalagmites côtoient des formations rocheuses aussi étranges que fertiles pour l’imagination. Par ci, tu crois voir un bouddha, par-là, une tête de dinosaure. Tu tentes de prendre tout cela en photo, mais la photographie dans une grotte est chose difficile. Tu fais plus connaissance avec tes co-passagers français. Ils viennent de la campagne et ils sont très sympathiques. Ils sont intéressés par tous les voyages que tu as fait avec Vincent et vous passer de bons moments à discuter et à rire.

 

De retour sur le bateau, vous vous déplacer pendant quelques minutes avant d’accoster à une autre île ou vous pourrez monter 426 marches pour aller observer la baie du sommet du rocher. La vue est époustouflante. Le paysage est vraiment différent de tout ce que tu as vu dans ta vie, et même une imagination fertile ou une bonne caméra aurait de la difficulté à rendre justice à la scène.

 

Vous retournez finalement sur la jonque pour vous délecter d’un excellent souper de fruits de mer (8 services, quand même!). Tu es étonné quand une jeune vietnamienne qui doit avoir environ ton âge arrive en canot, s’accroche à la jonque et vous apostrophe en tentant de vous vendre des biscuits et de l’alcool. D’un côté tu trouves cela intéressant et pratique (c’est moins cher que sur le bateau); de l’autre, tu trouves cela très triste… quelle vie! Vers 21 h 30, c’est l’heure d’aller dormir.

Vous vous réveillez vers 6 h 40 et allez déjeuner avec les autres passagers. Vers 8 h, vous reprenez le petit bateau et vous accostez à une maison flottante, ou vous embarquez dans un canot manœuvré par un pêcheur de la baie d’Halong. Celui-ci vous fait passer à travers un tunnel de roche pour vous mener à l’intérieur d’une immense enceinte rocheuse remplie d’eau. C’est joli et tellement calme. Paraîtrait-il que des singes habitent les parois rocheuses. Tu te demandes comment ils sont arrivés là, puisque toute l’île est entourée d’eau… Tu poses la question, mais personne n’a de réponse convaincante. Ils ont toujours été là. Ça rajoute au caractère mystérieux de la baie.

 

Vous retournez sur le bateau et il se dirige vers le port d’Halong. Vous débarquez vers 11 h et un homme vous attend sur le quai Vincent et toi pour vous mener vers ce bateau privé qui vous mènera directement à l’île de Cat Ba. Tu as hâte d’arriver. À ce qu’il paraît, cette île semble tout droit sortie de Jurrasic Park…

Cat Ba Island

Tu arrives à Cat Ba Island en début d’après-midi. Tu es heureux de voir que ton agente de voyage a très bien fait son travail: un taxi prépayé attend au quai pour vous mener au quai de Ben Beo. Tu roules pendant environ 30 minutes et est émerveillé par la nature qui t’entoure. À part la route devant toi, c’est comme si la race humaine n’avait jamais mis les pieds sur cette île.

Une fois à Ben Beo, tu prends un autre bateau qui te mène à Monkey Island, une petite île qui appartient à Cat Ba. Sur cette île, il n’y a pratiquement rien sauf ton hôtel, le Monkey Resort. De suite, il n’y a pas grand-chose à faire, surtout que la température n’est pas vraiment clémente. Tu passes le temps en écoutant un peu la télévision, en jouant au billard et au Ping-Pong. Après le souper, tu rencontres des français et vous finissez la soirée sur la plage à discuter.

Le lendemain matin à 8 h, tu prends un bateau pour Ben Beo, où tu demandes à deux Vietnamiens de vous amener au centre-ville de Cat Ba en scooter. De là, tu loues une moto et part à l’aventure sur l’île armé d’une carte pas très claire et de ton sens de l’orientation. Heureusement, il n’y a pas beaucoup de route ni de trafic sur l’île. Tu te rends d’abord au parc national de Cat Ba.

Après une bonne heure de trekking à la verticale dans la jungle, tu atteins le sommet de la montagne que tu as décidé de gravir. Tes efforts sont récompensés par une vue exceptionnelle sur l’île de Cat Ba. De là-haut, tu ne vois que de la jungle à perte de vue. C’est vraiment magnifique. Il y a aussi cette tour d’observation qui te permettra de voir un peu plus loin. Elle est toute rouillée et semble avoir été construite il y a un siècle! Tu grimpe jusqu’en haut pour réaliser qu’il manque plus de la moitié du plancher. Un faux pas et c’est la fin de ton voyage! Tu prends quelques photos et descends très rapidement. C’est un risque inutile que d’être là-haut… Et il y a aussi ces immenses guêpes qui t’embètent pas mal. Une fois en bas, vous amorcez votre descente, qui s’avère très ardue. Le chemin était déjà difficile à l’ascension, la descente est toute une épreuve. Tu croise un espagnol qui traîne son bébé sur son dos… quelle mauvaise idée…

Tu poursuis ton chemin à toute vitesse vers le nord de l’île et atteint finalement le quai où tu étais débarqué la première fois. Tu as faim, mais aucun restaurant ne semble suffisamment propre. Vincent et toi vous résignez à manger un paquet de Pringles version vietnamienne et un Fanta. Tu reprends la route, vers le sud cette fois. Tu arrêtes à plusieurs endroits pour prendre des photos. La nature est tellement belle. C’est vraiment cela l’essence de cette journée: explorer cette île pratiquement déserte regorgeant de merveilles naturelles. Tu empruntes une route en bord de mer et les paysages sont à couper le souffle.

 

Tu retournes finalement à Cat Ba Town pour prendre un petit repas et appelle ton hôtel pour qu’ils envoient un bateau vous chercher à Ben Beo. Tu retournes donc à l’hôtel vers 15 h. Juste à temps pour profiter du peu de soleil qu’il y a et pour te baigner dans l’eau pas tellement chaude de la baie d’Halong. Après la baignade, tu fais une petite sieste et te réveille l’estomac à l’envers. Ton dernier repas est difficile à digérer. Après deux bières, ça passe. Tu manges le souper et la fatigue s’empare de toi. Direction ta chambre pour la nuit. Tu as beaucoup de voyagement à faire demain.

Ta dernière journée au Vietnam, retour à Hanoi

La journée passe lentement. Le speedboat qui t’amènera à Haiphong, où un chauffeur t’attend, ne pars qu’à 14h. Entre temps, tu joues au Ping-Pong et au billard avec Vincent. Tu prends ensuite un piteu bateau qui te mène à Ben Beo, où tu prends un minibus jusqu’au quai où tu embarques dans un grand Speedboat. C’est d’ailleurs dans ce bateau que tu écris ces lignes.

Tu débarques du bateau à Haiphong où un chauffeur t’attends pour te conduire à Hanoi. Tu y parviens en environ trois heures de route. Tu montes rapidement à ta chambre, puis au restaurant: tu es affamé.

Après le souper, Vincent et toi décidez d’aller explorer le Nightlife d’Hanoi. Vous marchez longuement dans les rues de la capitale vietnamienne, mais vous ne trouvez rien. D’abord, il n’y a pas beaucoup d’établissements où sortir s’amuser et, en plus, c’est un lundi soir. Vous arrêtez donc dans un petit café ou vous jaser finance et business, comme d’habitude. À 22 h 45, on t’indique que vous devez quitter les lieux car la loi stipule que tous les cafés et magasins doivent fermer à cette heure. Vous marchez donc en direction de l’hôtel.

Au moment d’écrire ces dernières lignes, tu es dans l’avion qui te ramène à Singapour. Dans les prochains jours, tu devras étudier pour ton examen de comptabilité, faire ta lessive, faire tes valises pour l’Inde et pour le Canada, procéder à l’inspection de ta chambre par l’administration des Graduate Residences et faire ton « Check-Out ». Tu as beaucoup de pain sur la planche, mais tu seras ensuite récompensé par un grand voyage dans le Nord de l’Inde et une escapade au Sri Lanka.

L’aventure de l’échange s’achève et c’est maintenant l’heure des adieux. Contrairement à ceux que tu avais faits au Québec en venant ici, ces derniers ont un caractère beaucoup plus définitif. Il y a Beaucoup de personne avec qui tu as passé de bons moments que tu ne reverras probablement plus jamais de ta vie. C’est un peu triste, mais c’est aussi cela l’échange.

Sur ce, chers lecteurs, bonne journée.

Sincèrement,

Jasmyn Beauséjour

 

1 commentaire

  1. Davet Covillon

    Merci d’avoir partagé vos experiences! J’aimerais voyager un jour. J’y pense quand je suis dans un taxi à Québec. Un jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Destinations

  • Sélectionner un mois

  • Étiquettes