Inde, première partie

C’est finalement l’heure de ton dernier voyage. Tu pars pour une aventure en Inde longue de quatorze jours suivie d’une courte escapade au Sri Lanka. Tu visiteras une très grande partie de l’Inde du Nord et tu invites cordialement tes lecteurs à se plonger dans cette expérience. Une journée de voyagement Tu te réveilles à […]

C’est finalement l’heure de ton dernier voyage. Tu pars pour une aventure en Inde longue de quatorze jours suivie d’une courte escapade au Sri Lanka. Tu visiteras une très grande partie de l’Inde du Nord et tu invites cordialement tes lecteurs à se plonger dans cette expérience.

Une journée de voyagement

Tu te réveilles à 5 h dans ton lit à Singapour pour la dernière fois. Tu te lèves rapidement, jettes tes draps et t’assures qu’il ne reste plus rien dans ta chambre. Tu sors ensuite de ton appartement. C’est vraiment l’heure des adieux. Tu as vu Marco pour la dernière fois hier et c’était émotif. Bref, tu appelles le numéro de téléphone qu’on t’a donné et expliques que tu veux remettre tes clefs. Après avoir fait toutes les démarches de « Check-out », tu attends Vincent à l’extérieur. Tu ne pourrais plus entrer même si tu le voulais… Vous vous dirigez ensuite en taxi vers l’aéroport où vous prenez un vol de Air India en direction de New Delhi, où vous atterrissez sains et saufs près de 5,5 heures plus tard.

Il y a beaucoup de gens à l’aéroport. On t’explique que c’est une sorte d’événement religieux et que ceux qui arrivent en visite se font souvent accueillir par toute la famille. Tu es chanceux d’apercevoir la personne responsable de te recevoir parmi cette dense foule. Tu embarques ensuite dans une voiture privée en compagnie d’un chauffeur qui parle très bien anglais. Il vous conduit premièrement à un superbe hôtel où vous mangez votre premier repas en Inde. C’est totalement délicieux, et c’est à volonté. La cuisine indienne est réellement l’une de tes cuisines préférées. Tu comprends facilement pourquoi c’est le paradis des épices. Chaque mets a sa saveur, et c’est toujours une merveilleuse surprise.

DSC03844Après le dîner, vous partez pour une longue route en direction de Jaipur, la capitale du Rajasthan. La route vous prendra presque 5 heures. C’est très long. Et la circulation est totalement infernale. Cœurs sensibles, préparez-vous. C’est un chaos à peine organisé. Il ne se passe pas dix secondes entre chaque coup de Klaxon. Tout le monde se dépasse dans un ordre inconnu et tu as peur d’avoir un accident très fréquemment. Bref, toute une expérience! Tu arrives finalement à ton Hôtel Le Fern vers 20 h. L’hôtel est sublime. Tu commences à comprendre pourquoi ton voyage est relativement cher. Tu auras droit au luxe. Tu te dis que tu le mérites bien et que tu as simplement moins de chance de tomber malade de cette manière. Tu te couches, épuisé.

 

À la découverte de Jaipur

Après un excellent déjeuner, vous rencontrez Manu, votre guide pour la journée, dans le lobby de l’hôtel. Il parle français. Vous partez donc tous les trois avec votre chauffeur à la découverte de la ville. Vous passez d’abord devant un palais qui a été construit dans les années 1800 pour accueillir le prince d’Angleterre du temps. C’est d’ailleurs à cette époque que le « maharaja », ou roi, avait fait peindre les murs de la ville en rose. Depuis ce temps, Jaipur est la ville rose de l’Inde.

DSC03855Jaipur est séparée en deux parties, la vieille partie, qui est la partie rose, et la nouvelle partie. Vous passez sous une très belle arche pour entrer dans la vieille partie. Cela te fait penser un peu aux arches dans le Vieux-Québec. Vous arrêtez ensuite prendre quelques photos au Palais des Vents. C’est en fait une très belle façade qui donne sur la rue principale du Vieux-Jaipur. Plusieurs milliers de petites fenêtres percent la façade. Le Palais était utilisé par les femmes royales pour observer la cité sans être vu sans leur voile. Effectivement, la religion hindoue prescrit aux femmes de se couvrir le visage. À cette époque, les femmes royales ne pouvaient pas se montrer le visage.

Vous vous dirigez ensuite vers le fort d’Amber, un grand château construit par un défunt « maharaja » pour lui servir de protection et de logis pour lui et ses plusieurs femmes. En route, vous arrêtez pour prendre une photo. Un homme arrive soudainement. Il s’assoie par terre et se met à jouer de la flûte devant un panier d’osier. C’est alors qu’un cobra fait éruption du panier. Tu trouves cela super, alors tu prends cette photo :

DSC03873

DSC03876Le fort d’Amber s’avère être très grand et grandiose. Tu as pris plusieurs photos qui se trouvent sur ton Flickr. Ton guide t’explique longuement l’histoire des différents « maharajas », mais, malheureusement, tu n’arrives pas à bien tout saisir. L’architecture du fort est extrêmement détaillée et le travail t’impressionne beaucoup. Tu as aussi droit à des points de vue impressionnants qui donnent sur la ville et les montagnes qui l’entourent. Il y a une sorte de muraille de Chine qui entoure la ville au sommet des montagnes environnantes. C’était pour se protéger des animaux et des ennemis dans le temps des rois.

 

DSC03928Vous vous dirigez ensuite vers le Palais des Eaux. Sur la route, vous croisez des vaches, des chevaux et des chameaux. C’est assez chaotique, encore une fois, mais ça rend le voyage encore plus spécial. Le Plais des Eaux est sublime. Il s’agit d’un palais qui a carrément été construit dans l’eau. Pas sur une île. Dans l’eau. La raison de sa construction : le plaisir. Le roi qui l’a fait construire l’utilisait principalement pour recevoir des invités et pour « prendre soin » de ses concubines. Dans la terre natale du Kama Sutra, qui apparaît d’ailleurs à maintes reprises dans des peintures, tu t’imagines bien ce qui se déroulait dans ce palais!

 

DSC03936Vous visitez un atelier de tapis faits à la main où l’on t’explique les différentes étapes pour faire un tapis. Du tressage jusqu’au lavage et séchage, le procédé peut prendre jusqu’à huit mois de travail pour un grand tapis. Évidemment, on essaie de te vendre un tapis, mais c’est trop cher pour ton budget. Les tapis de grandeur moyenne se vendent 430 $. Tu sais que le travail vaut le prix, mais tu n’es pas prêt à payer cela.

Par la suite, vous vous dirigez vers un antique observatoire astronomique. On peut y trouver le plus grand cadran solaire au monde. Tu es ébahi par l’ingéniosité des astrologues indiens qui ont conçu l’endroit en 1799. Plusieurs instruments ont des utilités différentes et ils sont tous très précis.

DSC03944

DSC03970Après le souper à l’hôtel, vous vous dirigez vers le plus beau cinéma de la ville pour assister à la représentation du plus récent film de l’acteur Bollywoodien le plus connu. Il s’agit d’une histoire d’amour (pourquoi n’es-tu pas surpris?). Malheureusement, la majorité du film est en Hindi, alors tu ne comprends fichtrement rien. Mais c’est très bien filmé et la musique est bonne (ils se mettent toujours à chanter et danser!). Après une heure trente, tu crois bien que le film tire à sa fin. On dirait bien qu’il vient d’y avoir un « punch » final. Eh non. Le mot « Intermission » s’affiche à l’écran. Il te reste encore la moitié du film. Après trois heures dix minutes, le film prend fin, enfin! Tu aimerais noter quelque chose d’amusant. Les Indiens ne sont pas silencieux lors des films. Ils applaudiront, riront et siffleront d’admiration dans des moments critiques du film, comme une scène à caractère sexuel par exemple.

Cette longue journée tire à sa fin et tu retournes à l’hôtel pour une bonne nuit de sommeil. Demain, tu te mettras en route pour la ville de Bikaner, ta prochaine destination. Jusqu’à présent. Tu es très satisfait. Ton chauffeur est cordial et amical, ton guide est compétent, la nourriture est un vrai délice, l’hôtel est extraconfortable et les visites sont intéressantes. Tu as hâte à la suite, qui fera l’objet d’un prochain billet.

Sur ce, chers lecteurs, bonne journée.

Sincèrement,

Jasmyn Beauséjour

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Destinations

  • Sélectionner un mois

  • Étiquettes