Être un Erasmus à Helsinki

Article écrit par Sonia Voicu. Être en échange, peu importe la ville ou le pays dans lequel on se trouve, est une expérience inoubliable! Vivre dans un nouveau pays n’est jamais évident. Il y a toujours cette période d’adaptation qui est un peu pénible au début mais une fois qu’on l’a surmonté on peut profiter […]

Article écrit par Sonia Voicu.

Être en échange, peu importe la ville ou le pays dans lequel on se trouve, est une expérience inoubliable!

Vivre dans un nouveau pays n’est jamais évident. Il y a toujours cette période d’adaptation qui est un peu pénible au début mais une fois qu’on l’a surmonté on peut profiter de notre expérience pleinement.

Voici quelques situations qui surviennent aux étudiants en échange à Helsinki et quelques conseils pour les surmonter. Comme le dirais l’expression: The struggle is real des fois 😉

  • Le téléphone. Je vous conseil de débloquer votre téléphone à Montréal avant de partir puis d’acheter une carte prépayée une fois arrivés à Helsinki. Les compagnies téléphoniques les plus populaires en Finlande sont :
    DNA : J’ai pris cette compagnie pour mon cellulaire et j’ai été très satisfaite. Tu achètes d’abord une carte SIM de 7,60 euros puis tu l’as charge de l’argent dessus. Le forfait pour avoir de l’internet illimité et des textes et appels en Finlande est de 16 euros par mois. C’est fabuleux!
    Elisa : voici une autre option que d’autres personnes en échange ont pris. Les prix sont similaires.
  • Ton arrivée. Quand tu arrives avec tout tes 197485 de bagages et tu dois les transporter dehors dans le froid à -30 degrés jusqu’à ta résidence (si tu arrives en hiver) c’est pas le plus plaisant. Tu peux demander à ce qu’un tuteur vienne t’aider à ton arrivée. Ça va leur faire plaisir de t’aider et cela te permettra de faire connaissance avec eux par la même occasion!
  • En parlant de résidence. Tu ne te rappel jamais du nom de la rue de ta résidence car c’est en finlandais. Tu n’es même pas sur de bien prononcer l’adresse! Quand on te demande ou tu vis, tu commences prononcer par les premières syllabes puis ça finit en n’importe quoi. Cependant les finnois connaissent en général les rues et l’emplacement des différentes résidences et ainsi ils comprennent ce que tu tentes de dire. Toujours avoir son adresse écrite sur un papier dans ta poche!
  • Ton appartement. Il n’est pas totalement équipé et ça te prend 3 semaines pour toutes faire les courses afin de finalement se considérer comme installé (ceci était mon cas mais dans les autres résidences en général la cuisine est bien équipée). J’étais à la résidence dans le centre ville d’Helsinki sur la rue Pohjoinen Rautatiekatu (hehe beau nom 😉 ).
  • Alcool.
    – Elle est chère en Finlande. Tu prends le ferry pour aller t’approvisionner à Talinn en Estonie. Je vous conseille d’acheter une bouteille de Laplandia et une de Liqueur aux pommes vertes (pour les filles).
    – La loi finnoise interdit la vente d’alcool après 9h. Toujours prévoir sa consommation d’avance.
  • Cafétéria de l’école. À la première journée à l’école, tu ne comprends pas pourquoi les finnois mangent autant de nourriture à la cafétéria. Tu as la réponse en goûtant au super pain! (De plus, le repas est seulement 2,60 euros pour la quantité que tu désires).
  • Le bus.
    – Quand tu rentres dans le bus, tu sais pas pourquoi il y a des gens qui appuient sur un des 4 boutons avant de scanner la carte de bus, toi tu fais juste la scanner sans rien appuyer.
    -Quand tu attends le bus à un arrêt, tu dois toujours faire signe au bus d’arrêter sinon il va passer devant toi sans s’arrêter.
  • Sac de plastique. Quand tu passes à la caisse au magasin et c’est toi-même qui doit prendre le bon nombre de sac de plastique nécessaire à transporter tout tes achats. Achetez vous un sac écologique. Vous sauvez de l’argent et la planète!
  • L’épicerie.
    -Il y a trois principales épiceries. Pour le panier le moins cher, c’est Lidl. Un panier moyen, c’est Alepa. Pour un panier plus cher mais avec des produits plus frais et variés c’est le K-market.
    -Tu passes 50 minutes à l’épicerie car tout les emballages sont écrit en finnois et tu sais pas trop si c’est du jambon, du poulet ou de la dinde. Je vous conseille de vous installer sur votre mobile l’application de Google Translate. Avec cette application, tu peux prendre des photos des emballages et affiches puis l’application va les traduire pour vous. Magie!
  • La banque. Pour vous éviter des coûts de transactions à chaque fois que vous utilisez votre carte de crédit canadienne,il est justifiable d’ouvrir un compte dans une institution bancaire finnoise pour votre séjour. Sachez que ce n’est pas obligatoire! Il est très simple d’ouvrir un compte en Finlande pour les étudiants en échange. Vous devez avoir avec vous une lettre de recommandation de votre banque de Montréal, ton passeport, la lettre d’acceptation au programme d’échange de la part de l’école partenaire à HEC Montréal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Destinations

  • Sélectionner un mois

  • Étiquettes