Dur retour

7h23 AM, Aéroport CDG. Je ne suis même pas partie et je suis déjà nostalgique. Les quatre derniers mois ont passés trop vite. Cette expérience fut plus qu’enrichissante. J’ai rencontré beaucoup de personnes avec qui j’ai tissé des liens et partager de nombreux fous rires. J’espère garder contact avec eux. Ma mère et ma sœur […]

7h23 AM, Aéroport CDG. Je ne suis même pas partie et je suis déjà nostalgique. Les quatre derniers mois ont passés trop vite. Cette expérience fut plus qu’enrichissante. J’ai rencontré beaucoup de personnes avec qui j’ai tissé des liens et partager de nombreux fous rires. J’espère garder contact avec eux. Ma mère et ma sœur sont venues me rendre visite à Strasbourg et ensuite je suis allée les rejoindre à Paris. Le 24 et le 25 j’étais avec de la famille et j’ai mangé en deux jours ce que je mange d’habitude en 2 mois! Foie gras, terrine, fruit de mer, fromage, vin, champagne et j’en passe. J’ai mangé comme une reine. Merci la France pour ces kilos en trop! Je ne suis pas certaine de ce que je ressens présentement. J’ai hâte de retourner dans mon confort, mon lit, mes affaires, revoir ma famille et mes amis, mais en même temps…la France est devenue mon deuxième chez moi. J’ai à peine eu le temps de m’y habituer qu’il faut déjà que je parte. Le parc de l’Orangerie, le Picon bière, le Jimmy’s, le marché de Noël, le centre-ville, tout va terriblement me manquer. Je serais restée un an ici sans hésiter! Croyez-le ou non, j’ai hâte de revoir la neige et ressentir le froid! C’était bizarre de ne pas avoir eu un Noël blanc cette année. Il faisait au-dessus de zéro ces derniers temps et j’étais morte de rire. Cette expérience m’a donné la piqure pour les voyages. Évidemment, avant cet échange je voyageais de temps en temps avec ma famille dans les lieux comme Cuba, le Mexique ou encore les Bahamas, mais voyager seule ou entre amis c’est autre chose. J’envisage un voyage cet été (déjà!) en Asie si mon budget me le permet. Mon échange à Strasbourg m’a fait réaliser à quel point j’en connaissais peu sur le monde, sur les différentes cultures et les différents modes de vie. Je me souviens encore du début de mon échange. Je comparais tout au Québec, mais paraît-il que c’est normal. Petit à petit je m’y suis habituée, j’ai développé ma routine. Au moment de faire mes valises j’avais une boule dans la gorge, je les faisais à contre cœur, j’avais les larmes aux yeux presque. Merci la France pour ces merveilleux souvenirs, à très bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Destinations

  • Sélectionner un mois

  • Étiquettes