Copenhague!

Bonjour à tous, Mon nom est Charles Perron-Piché et j’ai été envoyé en échange international avec le HEC à la Copenhaguen Business School à Copenhague au Danemark pour la session automne 2010! Pourquoi le Danemark? Parce que je voulais tout d’abord un endroit en anglais pour faire ma session et que j’aimais la culture européenne! […]

Bonjour à tous,

Mon nom est Charles Perron-Piché et j’ai été envoyé en échange international avec le HEC à la Copenhaguen Business School à Copenhague au Danemark pour la session automne 2010! Pourquoi le Danemark? Parce que je voulais tout d’abord un endroit en anglais pour faire ma session et que j’aimais la culture européenne! De plus, le Danemark est reconnu sur la scène mondiale en badminton, un sport que je pratiques depuis près de 10 ans et avoir la chance d’y jouer ici sera une expérience extraordinaire. Voici le détail de ma première semaine!

Le vol et l’arrivée

Je suis parti de Montréal samedi dernier le 14 août vers Copenhague avec une connexion à Zurich, en Suisse. J’ai voyagé avec Sarah, une autre étudiante du HEC envoyée elle aussi à Copenhague, que je ne connaissais pas vraiment avant de partir mais que j’ai appris à découvrir au cours de nos péripéties de la première semaine. Le vol s’est très bien déroulé et j’avais un « buddy » qui m’attendait à l’aéroport en arrivant le dimanche matin. Le « buddy » est un étudiant de CBS qui est chargé de me recevoir à l’aéroport, de m’amener jusque chez moi et de répondre aux multitudes de questions que je lui ai posées! Pour mon logis je dois avouer que j’ai été assez chanceux, car au début j’hésitais à savoir si je voulais vivre en appartement ou en résidence. Finalement, le jour où j’ai voulu m’inscrire en résidence, elles étaient déjà toutes pleines! C’est ainsi que j’ai appliquer auprès de l’école pour qu’il me trouve un « private housing » c’est-à-dire un appartement avec un coloc. Ils m’ont trouvé un super appartement avec un danois de 24 ans prénommé Hans, avec qui je m’entends bien, tout près du centre-ville. C’est ainsi que Rasmus (mon buddy) m’a emmené jusque chez moi et j’ai pu y rencontrer Hans. Le reste de la journée, je l’ai consacré à visiter le centre de Copenhague avec Rasmus! Je dois dire que Copenhague est une superbe ville, très propre et remplie d’espace verts et de canaux qui mènent à la mer.

Le Danish Crash Course

Si je suis parti si tôt de Montréal vers le Danemark, c’est que la CBS offrait facultativement un cours intensif de Danois pendant une semaine ponctuée d’activités sociales durant les soirées! Le Danois, pour ceux qui ne savent pas est une langue germanique qui n’est parlé uniquement au Danemark, un pays de 5 millions d’habitants. Je dois cependant vous dire que ce n’est pas évident du tout d’apprendre le Danois, surtout pour ce qui est de la prononciation. Un peu comme en français, il faut sauter des syllabes et des lettres dans un mot. Pour faire une courte histoire, même après une semaine, il y a encore plusieurs mots qui me sont impossible à prononcer, mais je recommande ce cours car il m’est beaucoup plus facile de faire mon épicerie maintenant. À tous les soirs, il y avait des activités organisées avec les étudiants internationaux présents pour mieux se connaître. C’est ainsi que le lundi, j’ai pu rencontré des gens provenant du Portugal, d’Australie, de Corée, du Mexique au cours d’une soirée d’initiation à la culture danoise où j’ai mangé des hot-dogs géants et jouer au soccer. Le mardi soir, nous avons fait un tour de bateau mouche dans les canaux de la ville. Mercredi soir, dû à un conflit d’horaire, j’ai du rester chez moi et concocter une poutine à mon colocataire, et je crois qu’il a bien aimé! Jeudi soir, nous sommes allés visiter le quartier unique de Christiana, une commune libre de Copenhague, peuplée surtout d’anciens hippies ayant squatté les anciennes casernes militaires de l’endroit et où il est légal d’acheter de la marijuana. Je dois conseiller à tous les visiteurs de visiter cet endroit afin de les faire réfléchir sur cette société qui est différente de la nôtre mais chez qui les habitants y semblent très heureux. Pour terminer la semaine, le comité des étudiants internationaux avait organisé une soirée dans un club de Copenhague vendredi soir pour terminer la semaine en beauté. Oh, j’oubliais, j’ai pu aller jouer au badminton jeudi matin avec mon coloc, et je dois dire que les installations sont à la hauteur de mes attentes!

Mes impressions sur la vie danoise

Les Danois me semblent des gens très polis et joyeux. Il existe dans ce pays un fort sentiment d’égalité entre les habitants. Durant mes cours de Danois, j’ai appris que ce sentiment d’égalité à conduit les danois à ne pas créer de mot dans leur langue pour dire s’il vous plait. Ce qui est tout de même assez étrange.

Plusieurs m’avaient prévenu que le coût de la vie danoise était très élevé, je dois leur répondre que ce n’est pas si pire que ça car on peut tout de même acheter de la très bonne bière pour moins d’un dollar dans les épiceries et s’en tirer pour moins de 10$ dans une pizzeria.

La taille de la ville est aussi bien surprenante. En regardant les cartes, je m’imaginais assez loin du centre-ville pour pouvoir m’y rendre en marchant, cependant, je me suis rendu compte assez vite que je peux m’y rendre à pied en moins de 15 min!

Finalement, je ne m’imaginais pas que le « nightlife » copenhaguois était si développé! En fait, on peut vivre dans cette ville de jour comme de nuit sans aucun problème et la bière est bonne et les danoises font honneur à leur réputation de scandinave (elles sont toutes blondes)!

Allez je vous redonne des nouvelles et des photos très prochainement!

Si vous avez des questions, n’hésitez pas!

Charles Perron-Piché

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Destinations

  • Sélectionner un mois

  • Étiquettes