Comment se préparer pour Guangzhou

Bonjour, je m’appelle Malika et j’ai effectué mon échange à Guangzhou durant le semestre d’hiver. Je suis revenue au Canada avec une multitude de bons souvenirs, des anecdotes et la certitude d’avoir appris sur moi-même et sur le monde durant ces quatre mois et demi. J’essaierai de publier quelques articles sur mon expérience dans le […]

Bonjour, je m’appelle Malika et j’ai effectué mon échange à Guangzhou durant le semestre d’hiver. Je suis revenue au Canada avec une multitude de bons souvenirs, des anecdotes et la certitude d’avoir appris sur moi-même et sur le monde durant ces quatre mois et demi.

J’essaierai de publier quelques articles sur mon expérience dans le prochain mois, qui j’espère aideront ceux qui partent à Guangzhou, en Chine ou toute autre destination.

 

Choix de cours :

Première chose à savoir si vous partez en échange à Lignan College : il faut être très flexible. En effet, il se peut qu’un changement ait lieu la semaine précédente, voire la veille. Ne prévoyez donc pas vos voyages très à l’avance, car vous risquez d’être coincés, surtout que seulement deux absences sont tolérées.

Les choix de cours se font par courriel. Vous recevrez dans le courant de la première session une liste de tous les cours disponibles. Vous êtes autorisé à prendre soit des cours d’undergraduate, ou des cours de MBA. Pour ma part, j’ai exclusivement choisi des cours de MBA, car ils sont donnés de manière intensive, ce qui m’a permis d’avoir beaucoup plus de temps libre.

 

Billet d’avion :

Je me suis mise à la recherche de billets d’avion assez tôt pour trouver de bonnes affaires : dès le début du mois d’octobre. Pour ma part, j’en ai déniché un à environ 750 dollars au départ de Paris et à destination de Hong-Kong (afin de visiter cette ville au préalable avant de me rendre à Guangzhou).

Pour trouver votre bonheur, n’hésitez pas à user des nombreux comparateurs de prix.

Il semble que vous aurez toujours une escale (pour ma part à Londres), beaucoup l’ont eu à Dubaï ou encore en Turquie. Pour le départ du Canada, l’escale la plus courante semble être à Vancouver, mais toutes les combinaisons semblent possibles et dépendent surtout de la compagnie aérienne que vous choisissez.

 

Visa :

Première frayeur dans cette grande aventure qu’est l’échange universitaire. Les documents envoyés par l’université chinoise, indispensables pour notre demande de visa n’étaient toujours pas arrivés à la mi-décembre. Je fus quelque peu embarrassée, d’autant plus que je m’en allais pour la France dans les jours qui suivaient et que la seule adresse dont disposait l’université était au Canada alors que les dossiers avaient déjà été envoyés. J’ai contacté Carmen Brodeur du BAEI qui m’a soulagée en m’assurant que les dossiers étaient d’abord envoyés aux HEC et qu’ils pourront nous être envoyés à l’adresse désirée ; fin de la panique.

Mi-janvier, j’avais donc à ma disposition tous les documents nécessaires à la demande de visa. Le visa F (pour un séjour/stage de moins de 6 mois) dans le bureau français coûte 70 euros (auxquels il faut ajouter environ 50 euros [60 dollars] afin de faire sa résidence une fois sur place). Au Québec, les prix sont beaucoup plus élevés selon les dires, il faudrait demander de plus amples informations directement à l’ambassade qui se trouve à Ottawa.

Rendue au consulat, je me suis renseignée sur le nombre de sorties dont je pouvais disposer : car avoir un visa ne vous permet pas forcément d’y sortir ou d’y rentrer à loisir. À Paris, on m’a certifié qu’il était impossible avec un visa F d’obtenir un visa multi-entrées une fois sur place, alors que l’université nous l’a certifié ; ou qu’il fallait demander un visa X qui prenait beaucoup plus de temps à avoir et qui nécessitait une visite médicale. J’ai décidé de faire confiance aux coordinateurs de Lignan et demandé un visa F.

Il faut donc savoir que les traitements sont différents selon votre ville chinoise d’étude. En effet, les étudiants étrangers de Guangzhou semblent profiter de la proximité de la ville avec Hong Kong et ainsi cela nous permet d’avoir un visa multi-entrée, alors que les étudiants de Shanghai, par exemple, semblent n’avoir eu droit qu’à un visa 2 entrées, chose très contraignante si vous avez décidé de voyager de nombreuses fois hors du territoire chinois.

 

Vaccins :

Il y a des vaccins indispensables et d’autres moins. Ceux contre l’hépatite A et B sont nécessaires et doivent absolument être faits. De même celui contre la fièvre typhoïde.

Je me suis également laissée tenter par le vaccin contre la rage. En effet, les médecins du centre de vaccination dans lequel je me suis rendue m’ont certifié qu’il était très important. Il n’est pas une barrière insurmontable, mais vous donne une marge de manœuvre beaucoup plus grande : vous avez deux semaines au lieu de 48 heures pour vous rendre à l’hôpital afin de recevoir le traitement antirabique. À voir, si vous êtes hypocondriaque, faites-le ; mais si vous ne prévoyez pas de partir dans des régions reculées vous pouvez vous en passer (d’autant plus qu’il pèse beaucoup dans votre budget, pour la France il faut compter plus de 150 euros, pour le Canada plus de 200 dollars).

Prévoir aussi un traitement contre le paludisme selon les endroits dans lesquels vous souhaitez vous rendre.

Loin d’être médecin, je vous conseille donc de vous rendre chez votre docteur ou dans un centre de vaccination pour obtenir les traitements nécessaires afin que votre séjour ne se transforme pas en cauchemars.

 

Valise :

Ayant fait quelques recherches préalables, j’ai su qu’à Guangzhou il fait chaud, très chaud et humide. Donc habits légers et bottes de pluie sont de mises. Cependant, quelque peu prévoyante, j’ai également amené gilets, pantalons et manteau, chose que je ne regrette absolument pas. En effet, notre prédécesseur nous avait prévenus, il fait froid la première semaine après l’arrivée. On a été quelque peu malchanceux puisqu’il a fait très froid tout le mois de février et de mars. Donc, prévoyez grosses chaussettes et gilets en laine, d’autant plus que la plupart des appartements sont dépourvus de chauffage : les bouillottes chaudes ont été nos meilleurs alliés durant les nuits glaciales.

Autre point à ne pas négliger : le poids. N’amenez pas énormément d’affaires, car les limitations de poids seront vos pires ennemies lors de votre départ. En effet, Guangzhou est réputé pour ses marchés et vous n’échapperez sans doute pas à la tentation d’acheter cadeaux, souvenirs, habits et accessoires à moindre prix une fois rendus sur place (néanmoins attention aux contrefaçons). Sinon, s’en suivront casse-tête et séparations douloureuses lors de vos derniers jours à Guangzhou, à moins d’être prêts à payer des centaines de dollars en excédents.

N’ayez donc pas peur de laisser certaines choses chez vous, car vous les trouverez sans aucun doute sur place à moindres frais.

Amenez aussi vos médicaments, car aller à la pharmacie et chez le médecin n’est pas chose aisée (la majorité, ne parlant pas un mot d’anglais, est alors incapable de vous aider ou le fera à sa manière en vous vendant crème contre l’acné ou contre les hémorroïdes alors que vous faites juste une mauvaise réaction aux piqures de moustiques). Aussi, amenez répulsif et crème apaisante, car les moustiques sont une vraie plaie : vous pouvez vous retrouver avec des plaques énormes et boules de la taille de balle de golf sur les jambes après des piqures (véridique). Crème solaire et produits de beauté sont également à ajouter dans votre valise, car les standards asiatiques sont loin d’être ceux des Occidentaux et ce qui fait le bonheur des Chinois(es) ne fera peut-être pas le vôtre. De plus, la plupart des noms et instructions sur les emballages sont en chinois.

Voilà, fin prête pour le départ ! Prochain article : ma visite de Hong Kong et mon arrivée à Guangzhou où mon premier grand choc culturel a eu lieu, et je peux vous dire qu’il a été très difficile à surmonter, mais que j’y suis, enfin je pense, arrivée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Destinations

  • Sélectionner un mois

  • Étiquettes