C’est bientôt la fin

Je pars dans 24 jours…déjà. C’est fou comme le temps file et il me reste tant d’endroit à visiter! En fait, j’aimerais pouvoir visiter Bâle, Londres, Porto et Budapest, mais j’ai bien peur de ne pouvoir faire que quelques villes en raison de la montagne d’étude, mais surtout de travaux d’équipe à rendre. J’ai vraiment […]

Je pars dans 24 jours…déjà. C’est fou comme le temps file et il me reste tant d’endroit à visiter! En fait, j’aimerais pouvoir visiter Bâle, Londres, Porto et Budapest, mais j’ai bien peur de ne pouvoir faire que quelques villes en raison de la montagne d’étude, mais surtout de travaux d’équipe à rendre. J’ai vraiment pas à me plaindre, car je n’ai que quatre examens finaux pour 10 cours (la belle vie quoi!), mais j’ai tellement de travaux de semestre à rendre que ça en devient lourd. D’ailleurs, j’ai eu un cours qui a commencé la semaine dernière…à trois semaine de la fin de session, oui je sais c’est hors commun disons. Au départ, je pensais que de faire des cours en intensif serait l’idéal, mais honnêtement c’est juste une façon de me saturer le cerveau avec des concepts et des définitions pour qu’ensuite je les vomisse à mes examens ou encore dans les travaux(excusez moi pour le terme  »vomir », mais je pense que c’est le terme le plus approprié). Dormir est une autre chose que je n’ai pas fait souvent ces temps-ci, je vous avoue que ce n’est pas toujours à cause des études ou des travaux que je me couche hyper tard, c’est  »parfois » en raison des petites soirées qu’on se fait entre amis. Après tout, je en échange pour m’amuser non?

Pour ceux que ça intéresse, les examens ne sont pas si difficiles. En fait, il ne suffit que de bien réviser les lectures et les notes prises en classe et vous êtes plus que prêt. Il n’y a aucune surprise ni de pièges aux examens…du moins jusqu’à présent. Il me reste toutefois deux examens à passer dans deux semaines. Bref, je ne compte pas élaborer plus longtemps sur le contenu des examens ou encore de la préparation aux examens, car vous ennuyez n’est pas mon intention. Passons plutôt aux choses sérieuses: Le marché de Noël de Strasbourg, le vin chaud et les bretzels sucrés. Je peux maintenant mourir en paix, j’ai été témoin de la plus belle chose qui existe sur terre, le marché de Noël ici est magique. Il y a de la décoration partout (même les grues de constructions sont décorées, ça vous donne une idée) et à la place Kléber il y a un  »tout petit sapin » de 34 mètres de hauteur avec tout plein de lumière. Et le vin chaud…c’est si bon et si réconfortant! Qu’il soit rouge ou blanc, il est excellent! Optez pour le verre de 35 cl et non pour celui de 25 cl, gâtez-vous! Gardez cette résolution de perdre du poids pour Janvier. Le duo parfait se compose d’un verre de vin chaud, rouge pour ma part,et d’un bretzel sucré, je sais c’est tellement cochon mais c’est tellement irrésistible. Vous me direz que la modération à bien meilleur goût, mais je vous répond ceci: essayez de passer à côté de toutes ces cabanes qui sentent le vin chaud, les crêpes au Nutella (un autre de mes points faibles), les bretzels, la choucroute, les tartes flambées et les biscuits au pain d’épice et essayez d’y résister….C’EST IMPOSSIBLE! Je comprend mieux maintenant pourquoi Strasbourg est la capitale de Noël, c’est tout simplement magnifique et chaleureux. Pour finir, je vous invite grandement à venir passer le temps des fêtes ici, vous ne le regretterez pas. Promis, juré craché (comme je suis présentement dans la bibliothèque de l’école, vous comprendrez que je ne peux pas vraiment cracher ici, mais je vous le jure que ça vaut la peine d’y aller).

À bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Destinations

  • Sélectionner un mois

  • Étiquettes