Buenos Aires : choix de fac et choix de cours

L’heure de mon premier article sur ce blog a enfin sonné! Petite présentation rapide : je m’appelle Anne Chabert, je suis en deuxième année de BAA à HEC Montréal, et actuellement en échange en Argentine pour six mois. Arrivée le 18 janvier à Buenos Aires sous une chaleur caniculaire, me voilà à présent à plus de […]

L’heure de mon premier article sur ce blog a enfin sonné! Petite présentation rapide : je m’appelle Anne Chabert, je suis en deuxième année de BAA à HEC Montréal, et actuellement en échange en Argentine pour six mois. Arrivée le 18 janvier à Buenos Aires sous une chaleur caniculaire, me voilà à présent à plus de la moitié de mon séjour sur le sol argentin – que le temps passe vite!

Choix de fac

Je suis les cours de l’Université Torcuato Di Tella (UTDT) – le fondateur était un immigrant Italien, d’où ce nom peu latino-américain. C’est une toute petite université privée de Buenos Aires. Contrairement à des universités telles que la UBA, la UCA ou, plus simplement HEC Montréal, la UTDT a vraiment l’air microscopique. Ennuyeux? Absolument pas! L’avantage dans les petites structures, c’est qu’on noue plus facilement des liens, que ce soit avec la soixantaine d’étudiants en échange, ou avec les Argentins. Contrairement à ce que l’on m’avait dit, les étudiants de la Di Tella ne sont pas « snobs ». Il est vrai que, pour une grande majorité, ils viennent d’un milieu privilégié puisque les frais de scolarité de la Di Tella sont très élevés – relativement aux autres universités argentines bien entendu. Mais ils sont très ouverts, fort sympathiques, et surtout, ils aiment communiquer avec les étudiants étrangers.

À l’heure où j’écris cet article, HEC Montréal a trois universités partenaires à Buenos Aires : la UTDT, la Universidad de Belgrano, et la Universidad San Andrés. Ces trois universités sont très différentes, et ce petit paragraphe pourra peut-être vous aider à choisir la vôtre. Tout d’abord, la Universidad San Andrés est située à l’extérieur de la ville. Évidemment, ce détail n’en est pas un, lorsqu’on connait l’étendue de la « Capital Federal ». Les élèves d’HEC qui y font actuellement leur échange ont cependant l’air ravis de leur expérience. Ils ont fait le (bon) choix de vivre dans le centre de Buenos Aires, et supportent les longs trajets pour se rendre à l’Université. La Universidad de Belgrano et la Di Tella sont, quant à elles, situées dans la ville. La Universidad de Belgrano a la réputation d’être une bonne planque, avec peu de travail, des cours plutôt faciles, et un niveau assez faible. Enfin, la UTDT a très bonne réputation ici, et le niveau y est élevé, ce qui vient avec des avantages et des inconvénients : on ne peut pas se tourner les pouces autant qu’on l’aurait souhaité, ni rater beaucoup de cours pour partir explorer l’Amérique latine… Mais l’avantage – et il est de taille! – c’est que l’enseignement est d’une qualité rare. À titre d’exemple, l’un de mes professeurs a plus de 10 000 followers sur Twitter, et un autre a travaillé à deux reprises au Ministère de l’Économie d’Argentine. Les cours sont donc hyper intéressants, et ça, c’est quand même important.

Choix de cours

À partir de maintenant, et pour la plupart des articles que j’écrirai plus tard, mon objectif premier sera de faciliter la vie des étudiants qui partiront à Buenos Aires après moi. Aujourd’hui, je m’adresse plus particulièrement à ceux qui partiront à la UTDT. Permettez-moi de m’étaler sur un sujet déterminant : le choix des cours. J’aurais aimé avoir ce genre d’informations bien avant mon échange, pour pouvoir choisir mes cours à HEC en fonction de ceux que je comptais prendre en Argentine. En effet, la UTDT étant une petite université, le choix des cours est assez restreint, et même si HEC nous accorde 15 crédits HEC pour seulement trois cours à la Di Tella, ces trois équivalences sont parfois dures à trouver! La première chose à savoir est que, puisqu’HEC nous donne 15 crédits pour 3 cours à la UTDT, il y a d’ores et déjà deux cours hors spécialisation qui sont automatiquement crédités (ces cours sont les cours qui complètent la spécialisation, et ne peuvent pas peser pour plus de 9 crédits dans votre BAA). Ce sont donc 6 crédits automatiquement validés en cours hors-spé. Il reste à trouver trois équivalences pour les 9 crédits restants. Voici une liste non-exhaustive des équivalences qui fonctionnent :

–  Topicos emergentes de marketing pour Comportement du consommateur (cours de la spécialisation marketing)

– Historia economica argentina pour PPE (équivalence très intéressante, puisque ce cours nous apprend énormément de choses sur l’Argentine, et que PPE est réputé pour être un cours assez difficile au HEC)

– Teoria de la organizacion empresarial pour Psycho

– Tecnologia de la informacion pour TI

– Desarrollo economico pour PPE (mais ce cours-ci est à éviter absolument, il est très difficile parait-il).

Il y a surement d’autres équivalences, notamment parmi vos cours de spécialisation, mais mon conseil est le suivant : le semestre précédent l’échange, prenez des cours de spécialisation à HEC Montréal, et gardez des cours de second niveau, comme Psycho, TI, ou PPE, à faire à Buenos Aires. Cela vous évitera un sacré casse-tête pendant la période de choix de cours! Il y a une autre option que je recommande fortement : celle d’utiliser les 3 derniers crédits de cours hors spécialisation pour suivre l’un des cours conçus pour les étudiants en échange. Ce sont des cours ciblés sur l’histoire, la culture, la politique ou encore la littérature argentines. J’ai moi-même choisi d’utiliser mes trois derniers crédits hors-spé pour suivre le cours « Estudios culturales argentinos ». C’est un cours d’histoire culturelle argentine qui aborde tous les éléments importants depuis le XIXème siècle. C’est passionnant, et suivre l’un de ces cours est, selon moi, un excellent moyen d’avoir un aperçu global de l’histoire de ce pays. À chaque session, il y a quatre ou cinq cours différents qui sont ouverts exclusivement aux étudiants en échange, alors ne ratez pas cette occasion en or d’en apprendre plus sur l’Argentine!

À bientôt pour de nouveaux conseils ou récits de voyage!

Pour toute question : anne.chabert@hec.ca

1 commentaire

  1. Margo

    Merci pour cet excellent post ! Enfin des conseils pertinents et utiles…
    Margo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Destinations

  • Sélectionner un mois

  • Étiquettes