1er mois à St Gallen

Arrivée à St Gallen le 4 février, il est temps de faire un bilan de mon premier mois en Suisse. Je ne pensais pas écrire d’articles sur mon échange car je n’imaginais pas être fort dépaysée entre la France et la Suisse. Mais la vie à St Gallen est parfois surprenante et je souhaite aider […]

Arrivée à St Gallen le 4 février, il est temps de faire un bilan de mon premier mois en Suisse. Je ne pensais pas écrire d’articles sur mon échange car je n’imaginais pas être fort dépaysée entre la France et la Suisse. Mais la vie à St Gallen est parfois surprenante et je souhaite aider les futurs étudiants en échange à St Gallen (ou en Suisse plus généralement) en leur donnant quelques informations utiles.

die Altstadt
die Altstadt

ST GALLEN :

Pour situer géographiquement la ville, St Gallen se situe au Nord-Est de la Suisse, à proximité de la frontière allemande et du Liechtenstein.  La ville compte environ 70 000 habitants. Patrimoine mondial de l’Unesco, St Gallen est principalement connu pour son abbaye et la bibliothèque de l’abbaye. Mais aujourd’hui, la ville est de plus en plus connue pour sa prestigieuse université.

LANGUE:

La langue officielle du canton de St Gallen est l’allemand. Mais même si j’avais de bonnes notions de la langue avant de venir, l’accent suisse m’a fortement surpris et déstabilisé ! De plus, l’accent n’est pas le même qu’on soit à Berne, à Zurich ou à St Gallen. Il est donc difficile de comprendre et de se faire comprendre en allemand en Suisse mais une grande partie de la population parle aisément l’anglais.

L’université offre des cours d’allemand intensifs les deux semaines précédant la rentrée. C’est une bonne occasion d’apprendre les bases de la langue pour les débutants ou de se « remettre dans le bain » pour  les plus avancés. L’ambiance dans ces cours était excellente, l’enseignement excellent mais je n’ai pas pu profiter pleinement de cette pré-rentrée ayant attrapé la grippe le lendemain de mon arrivée…

LOGEMENT :

Je suis logée dans un petit studio proposé par le « Housing Office » de l’université. Le service est très bon, les demandes se font 3-4 mois avant l’arrivée, un bureau près de la gare permet de récupérer ses clés dès son arrivée sans difficulté. Tout est prévu dans l’appartement : draps, ustensiles de cuisine, WiFi, machines à laver à l’étage, etc. Je recommande aux futurs étudiants de réserver leur logement à ce service, car il est difficile de trouver un logement par soi-même si on ne maîtrise pas la langue allemande et cela permet d’éviter un bail de durée supérieure à celle de l’échange.

COÛT DE LA VIE :

Ce n’est pas un mensonge, la vie est chère en Suisse. Mais heureusement, St Gallen est une des villes les moins chères du pays (contrairement à Lausanne ou Genève). Je m’en sors avec un budget semblable à celui de Montréal. Mon principal conseil est d’éviter les restaurants et la cafétéria de l’université. Il n’est pas nécessaire de prendre un abonnement de bus car tout est faisable à pied dans la ville (30 min max). De mon logement, il me faut 5min pour aller à la vieille ville, 10 min pour le centre-ville et 25 min l’université.

COURS :

Je suis très contente de mes choix de cours. J’ai pris plusieurs cours de finance et de maths et cela confirme mon choix de spécialisation (mixte : Finance+MQG) pour ma 3A à Montréal. Lors de mon entretien oral pour le choix de ma destination d’échange, mon interlocutrice m’avait prévenu : « St Gallen, ce sera un challenge académique ». Et ce n’est pas un mythe. Le niveau de l’école est très élevé, beaucoup de travail personnel nécessaire. À la fin de la 1ère semaine, c’était assez déprimant mais je commence à m’habituer à l’enseignement et à rattraper le niveau.

VOYAGES:

Je n’ai pas encore eu beaucoup l’occasion de visiter la Suisse. J’ai passé un week-end à Lucerne. Je pars jeudi soir pour 4 jours à Graz, en Autriche, rejoindre une amie du lycée. Et normalement, je pars à Lausanne dans deux semaines. Mon prochain article donnera plus de détails sur ces voyages !

LES POINTS NÉGATIFS :

Ce qui peut être décevant en venant en échange ici, c’est le manque de temps pour voyager à travers toute l’Europe car il faut garder beaucoup de temps pour les lectures et le travail personnel pour pouvoir suivre et comprendre en cours. Mais ce n’est pas très grave pour moi, car je souhaite juste visiter les alentours (Zurich, Konstanz, Appenzell, Liechtenstein… toutes ces destinations étant à 1h de St Gallen).

 

LES POINTS POSITIFS :

J’ai réussi à intégrer le « big band » de l’université. Ainsi, j’ai souvent l’occasion de jouer de la musique et j’ai pu faire de belles rencontres avec des étudiants locaux. Il est étonnant de voir le nombre  d’étrangers qui viennent suivre la totalité de leur scolarité à St Gallen. La majorité des étudiants viennent de Suisse (bien sûr) mais également d’Allemagne, du Luxembourg, de la République Tchèque et de Roumanie.

De plus, l’université propose gratuitement un large choix de cours de sport (danse, yoga, step, vélo, handball, football, etc). Mais attention,  la majorité de ces cours se font en allemand !

Il est très facile de voyager en Suisse par le train. On peut même aller skier à moins de 2h de la ville en prenant le train! Je possédais déjà une carte 50% en Europe mais beaucoup d’amis ont acheté une carte 50% pour la Suisse qui devient très vite avantageuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Destinations

  • Sélectionner un mois

  • Étiquettes